«Je suis locataire» : Griveaux veut «faire tomber le mythe» de la rémunération des hommes politiques

«Je suis locataire» : Griveaux veut «faire tomber le mythe» de la rémunération des hommes politiques© Thomas SAMSON Source: AFP
Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.

Rémunéré près de 10 000 euros bruts par mois, le porte-parole du gouvernement a fait part de ses difficultés pour accéder à la propriété à Paris, soulignant qu'il gagnait «deux fois et demi» plus dans le privé.

Habitué des propos polémiques, notamment vis-à-vis des Gilets jaunes, le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux n'a pas failli à sa réputation dans une interview accordée à Brut le 16 janvier.

Interrogé sur sa rémunération, et plus largement sur celle des hommes politiques, Benjamin Griveaux a fait valoir qu'il ne vivait pas «dans un château». «Je suis locataire. Je ne suis pas propriétaire à Paris parce que le prix du mètre carré est trop cher. Moi je n’ai pas hérité, je n’ai pas d’argent caché. Donc je suis locataire à Paris», explique-t-il souhaitant faire «tomber cette espèce de mythe» sur les salaires de ministres.

«Je n’ai pas de voiture, je ne m’habille pas dans des costumes très chers – je peux vous donner de super adresses pas loin d’ici –, voilà, c’est comme ça», a-t-il insisté dans ce qui se voulait une réponse aux critiques des Gilets jaunes, qui ont lancé une pétition qui demande, entre autres, la baisse du salaire des élus.

Comme le rappelle Valeurs actuelles, Benjamin Griveaux touche 9 559 euros bruts par mois pour son poste de Secrétaire d'Etat, et reçoit en plus divers avantages. Un salaire trop faible, selon lui, pour devenir propriétaire à Paris. D'autant explique-t-il, qu'il est «deux fois et demi» inférieur à ce qu'il touchait dans le privé quand il travaillait comme directeur de la communication et des affaires publiques d’Unibail-Rodamco, de 2014 à 2016. Soit environ 25 000 euros brut mensuels. 

A noter toutefois : selon la déclaration de patrimoine que Benjamin Griveaux a transmise à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) en décembre 2017, il dispose de 375 000 euros de biens immobiliers et 326 978 euros de patrimoine net. Selon BFMTV, il détient également en nue-propriété des parts dans cinq biens pour une valeur totale de 135 000 euros ainsi que 50% d'une maison de 220 mètres carrés en Saône-et-Loire, des parts équivalent à 245 000 euros.

Lire aussi : Benjamin Griveaux apporte son soutien à L'Est Républicain... et tacle RT France

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter