Des manifestants défoncent la porte du secrétariat d'Etat de Benjamin Griveaux (VIDEO CHOC)

Des manifestants défoncent la porte du secrétariat d'Etat de Benjamin Griveaux (VIDEO CHOC)© Instagram giletjaune2018
Des Gilets jaunes utilisent un chariot élévateur pour défoncer la porte du secrétariat d'Etat de Benjamin Griveaux.
Suivez RT France surTelegram

Un groupe de Gilets jaunes a défoncé la porte ouvrant sur la cour du secrétariat d'Etat de Benjamin Griveaux à Paris le 5 janvier, en utilisant un engin de chantier, contraignant la sécurité à évacuer le porte-parole du gouvernement.

Benjamin Griveaux a été évacué d'urgence après une intrusion violente dans le bâtiment abritant ses bureaux le 5 janvier. En effet, un groupe de Gilets jaunes a utilisé un chariot élévateur pour s'introduire dans la cour du secrétariat d'Etat dont la porte a rapidement cédé, comme le montrent ces images.

Des individus auraient alors pénétré dans la cour du bâtiment, notamment afin de dégrader des véhicules, avant de disparaître. Le secrétaire d'Etat et ses collaborateurs auraient alors été mis en sécurité. Les lieux abritent également le ministère des Relations avec le Parlement.

Une telle intrusion dans un ministère est très rare. La dernière en date remonte à 1999 avec le saccage par des agriculteurs du bureau de Dominique Voynet au ministère de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement.

«Ce n'est pas moi qui ai été attaqué, c'est la République» et «la maison de France», a réagi Benjamin Griveaux. «C'est inacceptable et j'espère que les vidéos permettront d'identifier et de poursuivre les auteurs, et qu'ils seront très très durement condamnés», a-t-il ajouté, accusant les auteurs d'être les «ennemis de la démocratie».

Lire aussi : Benjamin Griveaux évacué d'urgence après une intrusion violente dans ses bureaux

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix