Des enfants frappent une pinata à l'effigie de Le Pen : un clip de Médine et Booba indigne le RN

Des enfants frappent une pinata à l'effigie de Le Pen : un clip de Médine et Booba indigne le RN
Capture d'écran, YouTube.

Dans un clip commun tourné dans les rues d'Alger, les rappeurs Médine et Booba mettent en scène une pinata à l'effigie de Marine Le Pen, ce qui n'a pas manqué de faire réagir la principale intéressée.

Alors que le parquet requiert 5 000 euros d'amende avec sursis contre le rappeur Nick Conrad pour son clip «Pendez les Blancs !», c'est un autre clip de rap qui défraie la chronique. En effet, les rappeurs Médine et Booba ont dévoilé le 7 janvier «Kyll»le clip du morceau qu'ils interprètent ensemble.

Dans cette vidéo tournée entièrement à Alger, les deux stars du rap français ont notamment mis en scène des enfants frappant une pinata à l'effigie de Marine Le Pen à l'aide de bâtons. «Pour le birthday de ma nina, j'commande Marine en pinata», chante Médine en mimant un coup de batte, dans ce clip.

Pour certains, ces scènes relèvent de l'appel à la violence. Pour le membre du Bureau national du Rassemblement national (RN) Jean Messiha, il y a une différence de traitement envers la présidente de son parti et les autres personnalités politiques. «Le gotha de l’oligarchie avait hurlé à la mort à la vue d’une effigie de Macron symboliquement décapitée», écrit Jean Messiha, qui déplore «aucune réaction des pleureuses professionnelles». 

La présidente du RN a également réagi sur son compte Twitter. «Contre ça, nous, on pleurniche pas. On se bat avec nos armes : nos convictions et notre amour de la France», a écrit Marine Le Pen le 9 janvier, référence à peine voilée aux réactions suscitées par la mise en scène d'une décapitation de l'effigie d'Emmanuel Macron lors d'un rassemblement de Gilets jaunes.

Lire aussi : Kaaris accepte de défier Booba sur un ring à Bercy

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter