Effigie de Macron décapitée : enquête ouverte pour «provocation au crime et outrage»

Effigie de Macron décapitée : enquête ouverte pour «provocation au crime et outrage»© FRANCOIS LENOIR Source: AFP
Emmanuel Macron (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Informé par la préfecture de Charente de la décapitation d'un pantin représentant Emmanuel Macron, le procureur de la République du département a annoncé l'ouverture d'une enquête concernant «des faits graves pouvant être qualifiés pénalement».

Dans un tweet publié ce 22 décembre, la préfecture de police de la Charente a annoncé avoir signalé au Parquet du tribunal de grande instance d’Angoulême «les faits graves survenus lors d'une manifestation des "gilets jaunes", [la veille] au parc de Bourgines».

L'institution administrative territoriale faisait référence à un rassemblement de Gilets jaunes organisé le 21 décembre. Pendant un simulacre de procès du président de la République, des manifestants avaient alors décapité un pantin à l'effigie d'Emmanuel Macron.

Interrogé par le quotidien régional Sud Ouest, Jean-David Cavaillé, le procureur de la République en Charente, a expliqué avoir ouvert une enquête «pour provocation au crime et outrage», confiant celle-ci au commissariat de police d’Angoulême.

Ce 22 décembre, les Gilets jaunes se mobilisent de nouveau dans toute la France. Après avoir annoncé un rassemblement à Versailles, des manifestants se sont finalement retrouvés à Montmartre pour entamer une marche dans Paris.

Lire aussi : Acte 6 des Gilets jaunes : des centaines de personnes manifestent dans le calme à Paris (EN CONTINU)

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix