«Macron, tu as attisé le feu» : un gitan invite les gens du voyage à «monopoliser» Paris (VIDEO)

«Macron, tu as attisé le feu» : un gitan invite les gens du voyage à «monopoliser» Paris (VIDEO)© Ludovic MARIN Source: AFP
Emmanuel Macron (image d'illustration).
Suivez RT en français surTelegram

Après avoir frappé des gendarmes à Paris, le boxeur surnommé le «gitan de Massy» avait confié avoir «mal agi». De son côté, un homme se présentant comme gitan a appelé sa communauté à agir, qualifiant d'«honorable» l'acte de Christophe Dettinger.

Dans la foulée de l'acte 8 des Gilets jaunes, entre autres marqué par une scène montrant l'ex-boxeur Christophe Dettinger rouer de coups des gendarmes sur un pont parisien, un homme se présentant comme appartenant au peuple du voyage a appelé sa communauté à «monopoliser Paris [...] pour plusieurs jours», provoquant directement les forces de l'ordre à travers un discours adressé à Emmanuel Macron : «Je peux te dire que maintenant on va les essouffler les CRS, on va tellement vous en faire baver que vous allez descendre de votre piédestal».

Lire aussi : La cagnotte pour le boxeur Dettinger dépasse les 100 000 euros, Mahjoubi dit son «dégoût»

Dans sa vidéo, relayée ce 8 janvier sur Twitter, l'homme a d'emblée exprimé son soutien à l'ancien champion de boxe, lui-même d'origine gitane. «Tu as agi comme il fallait, les forces de l'ordre n'ont pas à être au dessus des lois», a-t-il entre autres estimé.

Macron je vais te dire quelque chose : les gitans c'est comme les braises.

Après avoir qualifié le comportement de Christophe Dettinger d'«honorable» - alors que le principal intéressé avait lui-même confié avoir «mal agi» - l'homme de la vidéo n'a pas tardé à interpeller le président de la République en personne : «Macron je vais te dire quelque chose : les gitans c'est comme les braises, quand t'as une braise qui est bouillante et que tu souffles dessus, ça ravive une flamme [...] Tu as attisé le feu [...] Comme tu as attisé la haine, tu vas attiser tout le peuple gitan, et quand [il] va vraiment se réveiller, ça va être autre chose que ce qui se passe en ce moment, là on va te faire du dégât, là on va te faire du grabuge».

Avant de se rendre de lui-même aux autorités, Christophe Dettinger dit le «gitan de Massy» avait, à travers une vidéo postée sur les réseaux sociaux, expliqué son action, non sans émotion. «Je suis un Gilet jaune, j'ai la colère du peuple qui est en moi [...] Je me suis fait gazer avec mon ami et ma femme, à un moment, la colère est montée en moi. Oui, j'ai mal réagi, mais je me suis défendu» avait-il entre autres affirmé, avant d'appeler les Gilets jaunes à «continuer le combat pacifiquement».

Lire aussi : «Continuez le combat» : le Gilet jaune boxeur s'explique avant de se rendre à la police (VIDEO)

Raconter l'actualité

Suivez RT en français surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par ANO « TV-Novosti » de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service). En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services. Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix». Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix». Réseaux sociaux Désactiver cette option empêchera les réseaux sociaux de suivre votre navigation sur notre site et ne permettra pas de laisser des commentaires.

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix