L'arroseur arrosé : le camp Macron relaie fake news et théories du complot (VIDEO)

L'arroseur arrosé : le camp Macron relaie fake news et théories du complot (VIDEO)© Capture d'écran Twiiter, @CoDubost
Coralie Dubost, députée LREM, a relayé une théorie du complot sur Twitter.

Après avoir ardemment soutenu le projet de loi contre la «manipulation de l'information», des élus et responsables de la majorité présidentielle ont récemment été épinglés pour avoir participé à la diffusion de fausses informations.

Suppression de tweets, repentance à demi-mots ou encore stratégie du silence... Des élus du parti présidentiel La République en marche (LREM) ont dû faire marche arrière, après avoir relayé des affirmations s'avérant mensongères ou des théories du complot farfelues.

Ainsi, plusieurs élus macronistes se sont jetés sur une rumeur selon laquelle le site «giletsjaunes.com» avait été créé peu après l'élection d'Emmanuel Macron par des Américains partisans de l'ex-conseiller de Donald Trump, Steve Bannon – alors qu'il s'agissait d'un pur fantasme.

Dans le camp Macron également, Gabriel Attal, secrétaire d'Etat en charge de la jeunesse, a affirmé qu'un proviseur avait été aspergé d'essence en marge d'une manifestation étudiante. Mais le proviseur lui-même a démenti.

Enfin, ironie ultime : la rapporteuse de la loi contre la «manipulation de l'information» Naïma Moutchou, a relayé (puis supprimé) un tweet accusant un Gilet jaune d'avoir commis un salut nazi. Or, celui-ci semble plutôt faire un salut romain en lançant un «ave Macron».

Lire aussi : Benjamin Griveaux pris en flagrant délit de mensonge sur l’hommage à Pétain

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter