Lyon : des Gilets jaunes ont envahi le siège de la région dirigée par Laurent Wauquiez (IMAGES)

Lyon : des Gilets jaunes ont envahi le siège de la région dirigée par Laurent Wauquiez (IMAGES)© Eric Piermont Source: AFP
Laurent Wauquiez le 6 décembre 2018 à Paris (image d'illustration).

Une cinquantaine de Gilets jaunes sont entrés dans les locaux du siège de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Ils ont demandé à rencontrer Laurent Wauquiez, qui préside l'exécutif régional, mais il n'était pas sur place. Le périmètre a été bouclé.

Alors que l'un des initiateurs du mouvement, Eric Drouet, qui a appelé à «rentrer» dans l'Elysée est visé par une enquête pour «provocation à la commission d'un crime ou d'un délit» et «organisation d'une manifestation illicite», plusieurs dizaines de Gilets jaunes ont pénétré ce 7 décembre en début d'après-midi dans le siège de la région Auvergne-Rhône-Alpes, à Lyon, en demandant à être reçu par son président, Laurent Wauquiez. Ce dernier était absent, en déplacement dans «un lycée lyonnais visé la veille par des actes de vandalisme» en marge du mouvement lycéen, a indiqué son cabinet.

Selon les informations de Lyon capitale, ils seraient une cinquantaine, «entre 50 et 100» Gilets jaunes, selon la préfecture. Alors que le siège de la région a été bouclé et que les fonctionnaires qui sont sortis déjeuner à l'extérieur ne peuvent plus rentrer, ils ont été reçu par le vice-président de la région, Etienne Blanc.

«Ils sont pacifiques, ce ne sont pas des casseurs. On leur a proposé de l'eau et ils ont exposé leurs revendications, principalement tournées vers la mise à plat de la fiscalité et la représentation populaire», a précisé le cabinet de Laurent Wauquiez, précisant que certains exigeaient la tenue d'un référendum révocatoire du président de la République.

Le 8 décembre, comme à Paris et dans de nombreuses autres villes françaises, une manifestation de Gilets jaunes est prévue à Lyon.

Lire aussi : Gilets jaunes : trois bombes artisanales et 28 cocktails Molotov saisis à Montauban

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter