Troisième mise en examen en France pour Saad Lamjarred, pop-star marocaine, accusé de viol

- Avec AFP

Troisième mise en examen en France pour Saad Lamjarred, pop-star marocaine, accusé de viol© FETHI BELAID / AFP
Saad Lamjarred

Le chanteur marocain Saad Lamjarred a été mis en examen pour viol par un juge d'instruction de Draguignan (Var), à la suite de la plainte d'une jeune femme. Il avait déjà été mis en examen deux fois en France pour des faits similaires.

Saad Lamjarred, pop-star marocaine, a été mis en examen le 28 août pour viol par un juge d'instruction de Draguignan (Var), à la suite de la plainte d'une jeune femme, selon le parquet de Draguignan.

La vedette qui avait été interpellée le 26 août et placée en garde à vue pour des «faits caractérisés de viol», au cours de la nuit du 25 au 26 août, dans un établissement de nuit de Saint-Tropez, doit être présentée à un magistrat qui décidera de son emprisonnement éventuel. Le Parquet a requis son placement en détention provisoire, selon Pierre Arpaia, procureur de la République par intérim de Draguignan.

Saad Lamjarred avait déjà été mis en examen le 11 avril 2017 pour viol dans une enquête ouverte à Paris après la plainte d'une jeune Franco-Marocaine affirmant avoir été agressée et frappée par le chanteur, à Casablanca en 2015.

En octobre 2016, Saad Lamjarred avait été mis en examen, puis écroué, sur la base d'accusations d'agression sexuelle et de violences sur une jeune femme de 20 ans. Selon un communiqué de l'Agence marocaine de presse, le roi Mohammed VI en personne avait annoncé prendre en charge ses frais d'avocats.

En 2010 déjà, le chanteur marocain avait été mis en cause dans une affaire de viol aux Etats-Unis – pays où il ne s'est plus rendu depuis – encourant jusqu'à 25 ans de prison. Mais les poursuites y ont été abandonnées.

Lire aussi : Le roi Mohammed VI vole au secours d'une star marocaine accusée de viol en France

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter