Sur les 460 mineurs français qui ont grandi en Syrie et en Irak, 77 seraient déjà revenus en France

Sur les 460 mineurs français qui ont grandi en Syrie et en Irak, 77 seraient déjà revenus en France© Delil Souleiman Source: AFP
Un enfant dans les ruines de la ville de Raqqa en Syrie le 20 décembre 2017 (image d'illustration).

Dans Le Monde daté des 8 et 9 juillet, la sociologue Hasna Hussein s'alarme de la formation à la guerre et au terrorisme donnée par Daesh à près de 2 000 enfants. Parmi eux, 460 français, dont 77 seraient déjà rentrés dans l'Hexagone.

S'appuyant sur les chiffres fournis en octobre 2017 par l'ONG américaine Soufan Center, un organisme à but non lucratif spécialisé dans le contre-terrorisme et fondé par un ancien membre du FBI, la sociologue Hasna Hussein affirme dans une tribune puliée dans le quotidien Le Monde, et relayée par Le Figaro, qu'environ 2 000 enfants âgés de 9 à 15 ans ont été recrutés et formés par Daesh en Irak et en Syrie depuis 2014. Le contingent français serait constitué de 460 enfants, parmi lesquels 77 seraient déjà de retour sur le territoire hexagonal.

La France, première destination des enfants formés par Daesh ?

La France arriverait en tête de ce sinistre classement du nombre d'enfants-soldats établi par le Soufan Center. Suivent le Maroc (378), la Russie (350), la Belgique (118) et les Pays-Bas (90). La sociologue précise que si les «deux tiers [des enfants français] sont partis avec leurs parents», le dernier tiers est composé «d’enfants nés sur place, qui ont donc moins de quatre ans».

Ce retour d'enfants-soldats de Daesh a notamment été prophétisé par le djihadiste français Jonathan Geffrey. Entendu plusieurs fois entre septembre 2017 et février 2018, il avait livré aux autorités françaises un scénario catastrophe dans lequel l'organisation terroriste prévoyait de former des enfants soldats pour de futures attaques en Europe. En juin 2017, le procureur de la République de Paris, François Molins, avait qualifié ces enfants de «bombes à retardement».

Lire aussi : «Opérations extérieures enfants pour la France» : un projet sur le long terme envisagé par Daesh ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter