Comptes de campagne de Macron : saisi par la Commission, le parquet ne donne pas suite

Comptes de campagne de Macron : saisi par la Commission, le parquet ne donne pas suite© Benoit Tessier Source: Reuters
Une affiche de campagne appelant à voter pour le candidat d'En marche !, lors d'un meeting à Paris le 2 mai 2017, illustration

Si la Commission nationale des comptes de campagne a signalé à la justice quatre irrégularités dans les comptes d'En Marche !, le parquet de Paris n'a pas décidé de donner suite et a fait valoir l'«absence de mauvaise foi des donateurs».

Selon les informations du journal Marianne, le parquet de Paris a été saisi pour l'existence de quatre dons trop importants pendant la campagne présidentielle d'Emmanuel Macron, à l'époque candidat du mouvement En Marche !, mais a estimé qu'il n'était pas nécessaire de donner suite à cette demande.

La Commission nationale des comptes de campagne (CNCCFP) chargée de contrôler la régularité des dons avait pourtant constaté que quatre donateurs d'En Marche ! avaient versé deux fois plus que le montant autorisé (au maximum 4 600 euros par personne). Parmi ces trop généreux donateurs anonymes, trois sont résidents au Royaume-Uni et le quatrième habite à New York, aux Etats-Unis, selon les informations de Marianne

Sur les 24 dossiers dans lesquels la commission avait relevé des irrégularités, ce sont les quatre qui restent inexpliqués : «Dans 20 des 24 cas concernés le second donateur a produit une attestation confirmant que le don excédentaire a été fait en son nom ; en l'état, de surcroît 18 300 euros de dons n'ont pas fait l'objet d'une telle attestation», explique le rapport de la CNCCFP.

Cependant, il n'y a visiblement aucun problème pour le parquet de Paris qui a décidé de ne pas donner suite au signalement et a simplement fait valoir l'«absence de mauvaise foi des donateurs» pour justifier son choix.

Lire aussi : Selon Takieddine, les «valises» remises à Sarkozy n'ont pas servi à financer sa campagne de 2007

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.