Canular homophobe : Cyril Hanouna estime que «ce sketch n'avait pas lieu d'être»

Canular homophobe : Cyril Hanouna estime que «ce sketch n'avait pas lieu d'être» Source: AFP
Cyril Hanouna, animateur de l'émission Touche pas à mon poste

Après l'ouverture d'une procédure de sanction contre C8 et le retrait d'une cinquantaine d'annonceurs, Cyril Hanouna a publié une lettre ouverte dans laquelle il dit regretter la séquence jugée homophobe diffusée lors de son émission.

L'animateur vedette de C8 Cyril Hanouna, visé par des milliers de plaintes de téléspectateurs après la diffusion d'un canular jugé homophobe, a fait son mea culpa dans une lettre publiée sur le site de Libération.

«Si ce canular n'a pas fait rire chacun avec tous et au contraire est apparu comme pouvant accentuer l'homophobie alors, c'est qu'au final, ce sketch n'avait pas lieu d'être», écrit- il, en présentant «encore une fois toutes [ses] excuses et en premier lieu, à toutes celles et ceux qui ont été blessés, peinés ou choqués», dans cette lettre mise en ligne le 23 mai au soir. 

«Aujourd'hui, en France, des homosexuels souffrent encore trop du rejet. Ce sketch est allé trop loin. Je n'ai jamais voulu les stigmatiser d'aucune manière», poursuit l'animateur de Touche pas à mon poste, qui a décidé de se «rapprocher des associations, pour que ces derniers jours servent à toutes et tous pour avancer».

Réagissant le 24 mai, la ministre de la Culture Françoise Nyssen a déclaré qu'aucun «dérapage» ne pouvait être toléré. Les excuses de Cyril Hanouna n'ont d'ailleurs pas semblé convaincre tout le monde. En effet, plusieurs internautes relevant que l'animateur, déjà impliqué dans de nombreuses polémiques concernant le sexisme ou le mauvais goût de son émission, ne s'amendait jamais. Tel est par exemple le cas du député socialiste Jean-Louis Gagnaire, qui ne voit dans la lettre de Cyril Hanouna que des «promesses d'ivrogne».

L'humoriste Elie Semoun est néanmoins venu au secours de Cyril Hanouna. «Je pense que c'est un mauvais sketch, voilà, c'est tout : c'est un accident humoristique, mais je ne pense que cela mérite autant de mauvais buzz», a déclaré le comédien sur le plateau de l'émission Quotidien le 23 mai. «Je crois qu'il a beaucoup d'ennemis et que les gens en profitent pour se jeter sur lui, mais je ne suis pas plus choqué que ça», a-t-il ajouté.

Meurtre simulé, humiliations en direct, propos et actes misogynes s'apparentant même parfois à des agressions sexuelles... En effet, Cyril Hanouna est loin d'en être à son premier dérapage, chacune de ces frasques ayant par la suite été suivies de menaces du CSA et de plates excuses de l'animateur.

Le CSA a annoncé le 23 mai l'ouverture d'une procédure de sanction contre C8, une chaîne du groupe Canal+, après avoir reçu plus de 25 000 plaintes de téléspectateurs au sujet de ce canular jugé homophobe. En parallèle, une cinquantaine d'annonceurs ont suspendu la diffusion de publicité pendant le créneau horaire de l'émission

Dans ce canular diffusé le 18 mai en direct, l'animateur, qui s'était fait passer, dans une petite annonce, pour un bisexuel, répondait de façon caricaturale et en direct aux hommes qui le contactaient, suscitant l'hilarité du public.

Lire aussi : Le CSA reçoit 2 500 plaintes contre «Touche pas à mon poste !» pour le baiser forcé d'un chroniqueur

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.