Le CSA reçoit 2 500 plaintes contre «Touche pas à mon poste !» pour le baiser forcé d'un chroniqueur

© Capture d'écran YouTube, @Darama Buzz.

L'émission de Cyril Hanouna sur C8 a fait l'objet d'un déferlement de plaintes au CSA, en raison du geste déplacé d'un chroniqueur, qui s'est permis, il y a cinq jours d'embrasser la poitrine d'une comédienne sans son consentement.

2 526 : c'est le nombre de plaintes, selon des informations obtenues par le magazine Marianne mardi 18 octobre, adressées au CSA contre la fameuse émission de divertissement «Touche pas à mon poste !» de Cyril Hanouna sur la chaîne C8. En cause : une scène du jeudi 13 octobre, durant laquelle le chroniqueur Jean-Michel Maire a déposé un baiser sur le sein d'une jeune femme du nom de Soraya Riffy... juste après que celle-ci eut clairement fait savoir qu'elle refusait de l'embrasser sur la bouche.

Outre les personnes ayant porté plainte auprès du CSA, un certain nombre de personnalités politiques et d'organisations féministes ont exprimé publiquement leur indignation au sujet de ce baiser forcé.

La ministre du Droit des femmes Laurence Rossignol et la militante féministe Caroline de Haas avaient ainsi qualifié ce geste «d'agression sexuelle», tandis que le collectif «Osez le féminisme» avait décrit sur LCI la séquence comme une «scène extrêmement grave qui pourrait relever d’une agression sexuelle commise en direct à la télévision».

Lire aussi : Espagne : un présentateur dévoile en direct le sein d'une star sans son consentement (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales