Fleurs et messages de soutien aux policiers sur les Champs-Elysées (IMAGES)

Fleurs et messages de soutien aux policiers sur les Champs-Elysées (IMAGES)© Kyrill Kotikov pour RT France

Au lendemain de l'attaque terroriste qui a coûté la vie à un policier sur les Champs-Elysées, Parisiens et touristes sont venus se recueillir sur les lieux du drame. Ils y ont déposé des gerbes de fleurs et ont rendu hommage aux forces de l'ordre.

Une atmosphère de recueillement régnait dans l'après-midi du 21 avril sur les Champs-Elysées où Parisiens, mais aussi touristes, sont venus déposer des gerbes de fleurs et des messages de soutien aux policiers, au lendemain de l'attentat terroriste au cours duquel un fonctionnaire de police a été tué par un tir d'arme automatique.

Entourés d'une foule de journalistes français, mais aussi étrangers, de nombreux anonymes se sont réunis sur les lieux de l'attaque, situé au niveau de la station de métro Georges V.

Lire aussi : La classe politique française réagit à chaud à la fusillade des Champs-Élysées

Clairsemés au début du rassemblement, les bouquets de fleurs se sont par la suite accumulés au pied des arbres, des passants venant les déposer en silence, sous un grand soleil. 

Interrogée par RT France, une Parisienne, le visage grave, a déclaré que l'Europe devait «rester soudée contre le terrorisme» et a souhaité rendre hommage aux forces de l'ordre, «ces hommes et ces femmes qui assurent notre sécurité». 

Le policier ayant été abattu juste devant l'entrée du centre culturel turc, l'ambassadeur de Turquie en France, Ismaïl Hakki Musa, était présent sur les lieux. Interrogé par RT France, il a déclaré qu'Ankara condamnait «fermement cet acte odieux» et a appelé à l'unité et à la collaboration entre la Turquie et l'Europe pour «combattre le terrorisme quelle que soit la forme sous laquelle il se présente».  

Une banderole portant l'inscription «de tout cœur avec la police, vive la France» a été accrochée par des passants, qui se sont ensuite approchés pour y apposer leur signature.

Dans la soirée du 20 avril, sur les Champs-Elysées, en plein centre Paris, un homme a été abattu après avoir tué un policier et blessé deux de ses collègues. La fusillade a été revendiquée par le groupe Etat islamique. L'assaillant était visé par une enquête antiterroriste.

Lire aussi : Attentat sur les Champs-Elysées : trois membres de l'entourage de l'assaillant en garde à vue

Une perquisition a été menée le 20 avril au soir à Chelles (Seine-et-Marne), au domicile de l'assaillant, titulaire de la carte grise du véhicule utilisé pour se rendre sur le lieu de l'attaque. Des armes ont été découvertes pas les enquêteurs.

Lire aussi : L'attaque contre la police sur les Champs-Elysées filmée par des témoins (VIDEOS CHOC)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales