Saint-Pétersbourg : face au terrorisme sans frontière, l'heure est maintenant à la coopération

Saint-Pétersbourg : face au terrorisme sans frontière, l'heure est maintenant à la coopération© Olga MALTSEVA Source: AFP
Un homme se recueille près de la station de métro de Saint-Pétersbourg où l'explosion a eu lieu le 3 avril 2017.

Face à la multiplication des attaques à caractère terroriste, la coopération entre Etats devient indispensable, selon la députée Marie-Françoise Bechtel, qui a tenu de tels propos à Saint-Pétersbourg quelques jours avant l'attentat.

RT France : L'explosion dans le métro de Saint-Pétersbourg qui a fait au moins 14 morts survient quelques jours après l'attaque à Westminster. Doit-on s'attendre à voir ces attaques se répéter à intervalles de plus en plus réguliers ?

Marie-Françoise Bechtel (M.-F. B.) : En vérité, ils sont déjà en train de se répéter. Il y a eu le marché de Noël à Berlin, l’assassinat de l'ambassadeur de Russie, Londres... La répétition est déjà là.

RT France : François Hollande, témoignant de son soutien à la Russie, a précisé être prêt à apporter «toute l'assistance» dont le pays pourrait avoir besoin. Doit-on selon vous aller vers plus de coopération dans la lutte contre le terrorisme ?

M.-F. B. : Je le pense d'autant plus que je l'ai dit à la réunion qui s'est tenue pour l'anniversaire de la CEI à Saint-Pétersbourg la semaine dernière. Il y avait une réunion entre les représentants des Etats de la CEI, les parlementaires du conseil de l'Europe et de l'OSCE dont je fais partie. J'ai exprimé – et je n'ai pas été la seule – le besoin d'une coopération plus forte à commencer, certainement, par le renseignement. Je fais partie de ceux qui croient que la coopération est indispensable car le terrorisme n'a pas de frontière.

RT France : Etes-vous étonnée que Berlin et Paris aient choisi de ne pas illuminer la porte de Brandebourg et la Tour Eiffel en hommage aux victimes de Saint-Pétersbourg ?

M.-F. B. : Je crois que – et cela n'a pas dû vous échapper – le lien entre ces deux capitales et la Russie n'est pas le même que celui qu'elles partagent entre elles. Cela aurait été néanmoins imaginable. Personnellement, j'y aurais été tout à fait favorable.

Lire aussi : L'attentat de Saint-Pétersbourg, un «défi direct à Poutine» et à la guerre contre le terrorisme

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»