«L'Empire Américain traite les Noirs comme un peuple asservi»

Charlotte, New York, les manifestations du 21 septembre© Jason Miczek Source: Reuters
Charlotte, New York, les manifestations du 21 septembre

Les médias américains font un bon travail en mentant sur le monde idéal de l’Amérique post-raciste, mais, en réalité, ce n’est qu’un Etat des droits de l’homme en faillite, esime Randy Short, militant des droits de l’homme.

Un affrontement acharné a eu lieu entre des manifestants et la police à Charlotte, en Caroline du Nord. Les troubles avaient commencé comme une simple marche du mouvement Black Lives Matter contre une énième mort d'un Afro-américain tué par la police et s'est vite transformée en une grande révolte. Keith Lammont Scott, âgé de 43 ans, a été abattu sur un parking. Lors des affrontements de rue, la police a eu recours aux balles en caoutchouc et aux gaz lacrymogènes pour disperser la foule. Certains manifestants lançaient des pierres sur la police et brisaient les voitures dans le quartier.

Le pays entier est énervé et au bord d’une catastrophe

RT : Nous avons été témoins de la mort tragique d’un manifestant lors d'affrontements à Charlotte, Caroline du Nord. A quel point la situation est-elle dangereuse à l'heure actuelle ? 

Randy Short (R.S.) : C’est la première fois que des événements à Charlotte font l’objet de reportages au niveau national. Il y a eu un peu d'agitation dans la commune en 2012. Il y a eu des cas, où au moins une ou deux personnes noires ont été abattues, tout en étant menottées. Des gens ont été tués dans leurs propres maisons, ou assassinés près de chez eux par la police, et maintenant cela apparaît au grand jour. Je crois que les gens ne peuvent plus le supporter. En effet, le pays entier est énervé et au bord d'une catastrophe. Les médias américains font un bon travail en diffusant les mensonges sur la situation idéale dans une Amérique post-raciste.  Ils ont un menteur à la Maison Blanche, qui s’appelle Barack Obama, qui ne peut rien faire pour les Noirs, mais a livré à la police des armes de guerre. Les gens ne savent plus quoi attendre. Aux Etats-Unis, il y a de gens qui se demandent, s'ils sont noirs et que la police s’approche, seront-ils visés et tués. D'autres vont mentir, vont me piéger avec des drogues en en cachant sur moi, et vont, bien sûr, gagner ou acheter mon silence. La situation est claire en Amérique, et c'est comme ça depuis longtemps. Nous avons un Etat des droits de l’homme en faillite pour empire. Les Etats-Unis sont un empire. Tout comme l’empire anglais, ou l’empire français. Nous sommes parmi les gens conquis, et on nous traite comme des asservis.

Ces meurtres sont un acte de contrôle social et d’intimidation envers un groupe ethnique méprisé

RT : Quelle est votre vision de l’assassinat de Keith Lammont Scott ? Nous avons entendu des informations très différentes selon qu'elles viennent de sa famille ou de la police. Qui devons-nous croire ?

R. S. : Il y a toujours des points de vue différents. Avant tout, qui allez-vous croire ? Les gens qui sont visés, tués et opprimés ou les gens au pouvoir, qui contrôlent les médias et qui peuvent acheter les gens ? Est-ce que vous allez faire confiance à ces mêmes gens qui vous ont raconté que, le 11 septembre, les immeubles sont tombés parce qu’ils ont été percutés par un avion ? Ou que l’Iraq a des armes de destruction massive ? Que faut-il à la communauté internationale pour reconnaître que les élites américaines racontent des mensonges, exactement comme toute autre élite despotique ? Qui bénéficie du fait qu’un homme noir est tué dans sa voiture ? Ce n’est certainement ni cet homme ni sa famille. Qui bénéficie du fait qu’ils affirment qu’il avait un fusil s’il ne l’avait pas ? En fin de compte, ces meurtres sont un acte de contrôle social et d’intimidation envers un groupe ethnique méprisé.                            

Lire aussi : Etats-Unis : ces Noirs américains qui sont devenus des symboles des violences policières 

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales