A Charlotte, les manifestations se poursuivent malgré le couvre-feu (PHOTOS, VIDEOS)

© Mike Blake Source: Reuters

Des centaines de manifestants continuaient de défiler à Charlotte malgré le couvre-feu décrété le 23 septembre à minuit (4h GMT). Les manifestants réclament notamment la diffusion des images de l'arrestation de Keith Scott, abattu par la police. 

Plusieurs centaines de personnes arpentaient toujours les rues du centre de cette ville du sud des Etats-Unis, sous l’œil des militaires de la Garde nationale, pour la troisième nuit consécutive de manifestations destinées à dénoncer le meurtre d'un Afro-américain par un policier. 

Lire aussi : Manifestation de Black Lives Matter en Caroline du Nord : sept policiers et un manifestant blessés

Les forces de police ainsi que des troupes de la Garde nationale, ont été déployées en prévision de nouvelles violences. 

Le 22 septembre, le maire de Charlotte, Jennifer Roberts a décrété un couvre-feu qui «restera en vigueur chaque jour jusqu'à la fin officielle de l'état d'urgence».

A minuit, malgré le couvre-feu, les manifestants ont cependant continué à protester pacifiquement, certains scandant des slogans tels que «Mains en l'air, ne tirez pas» ou «Pas de justice, pas de paix!»

Le journaliste du Washington Post Cleve Wootson a rapporté via Twitter que les manifestants avaient commencé à se distribuer entre eux vivres et produits de première nécessité pour se préparer à d'éventuels nouveaux affrontement avec les forces de l'ordre.

La police de Charlotte Metropolitan a par ailleurs tweeté que deux de ses officiers étaient actuellement dans une situation médicale de grande urgence «après avoir essuyé des jets de produits chimiques de la part de manifestants». 

A moins d'une demi-heure du début du couvre-feu, un groupe de manifestants a pris le chemin du siège de la police de Charlotte où ils ont organisé un «die-in» terme dérivé de «sit-in» et qui consiste à s'allonger au sol dans la position du mort.

Joe Bruno, journaliste de la chaîne locale WSOC, a posté sur son compte Twitter des photos de manifestants affrontant les forces de l'ordre, qui ont répliqué par des tirs de balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes.

Les manifestants réclament la diffusion publique des images de l'arrestation

La police de Charlotte refuse toujours de diffuser publiquement la vidéo de l'intervention des forces de l'ordre qui a été fatale à Keith Scott, le lundi 19 septembre. Les membres de sa famille, qui ont été autorisés à voir les images, ont notamment exigé sa diffusion publique.

Selon la police, la vidéo montre Keith Scott portant une arme à feu, ce que dément la famille du défunt. Le maire Jennifer Roberts a déclaré être pour la diffusion publique de la vidéo, une fois que l’enquête aura été bouclée. 

A Charlotte, les violences ont éclaté après cette énième mort d'un homme noir tué par la police. Selon les policiers, Keith Scott était armé d'un fusil, mais certains affirment qu'il n'avait qu'un livre entre les mains. En outre, l'homme était handicapé.

Lire aussi : USA : affrontements après la mort d'un noir «handicapé et sans arme», tué par la police (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales