Etats-Unis : la police de Charlotte publie des vidéos de la mort de Keith Scott

© La police de Mecklenburg Source: Reuters

Après la diffusion d'une vidéo par la famille de Keith Scott, un Noir abattu par les forces de l'ordre, la police de Charlotte a aussi publié des vidéos de l'incident, mais il est toujours impossible de déterminer si la victime portait une arme.

Quatre jours après la mort de Keith Lamont Scott, un Noir abattu par des policiers américains sur un parking de la ville américaine de Charlotte, les autorités ont enfin consenti à diffuser des images du drame.  

Dans la première vidéo, tirée d'une caméra portée par un policier, on ne voit l'homme qu’à peine une seconde. Son bras droit semble abaissé le long de son corps. Un policier contourne une voiture. Quand Keith Lamont Scott réapparaît à l'écran, il est étendu au sol, mortellement atteint par quatre balles.

La seconde vidéo provient d'une caméra fixée sur le tableau de bord d'une voiture de police. On y voit deux policiers pointer leur arme vers la camionnette de Keith Lamont Scott. On les entend crier «Lâche ton arme !» à plusieurs reprises avant que Keith Lamont Scott ne sorte de son véhicule. La victime recule alors lentement avant de s'écrouler sous les balles.

Néanmoins, ces images ne permettent toujours pas de déterminer si la victime était armée, ce qui reste la question principale de cette affaire.

Selon la version policière, Keith Lamont Scott aurait constitué une menace pour les forces de l'ordre au moment des faits. Cependant, sa famille affirme qu’il ne portait pas d'arme.  

«Il n'y a rien dans la vidéo qui montre qu'il ait agi de manière agressive, menaçante ou même dangereuse», a déclaré l’avocat de la famille, Justin Bamberg.

De plus, on entend sur la vidéo la femme de la victime qui avertit les policiers que son mari a souffert d'une lésion cérébrale et qu’il venait de prendre ses médicaments.

La mort de Keith Lamont Scott a secoué la population. Durant quatre nuits consécutives, des manifestations ont agité la ville de Charlotte.

Lire aussi : Charlotte : un suspect arrêté après la mort d'un protestataire, les rassemblements se poursuivent

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales