Charlotte : un suspect arrêté après la mort d'un protestataire, les rassemblements se poursuivent

© Sean Rayford Source: AFP

Un suspect a été arrêté à Charlotte, en Caroline du Nord, alors que le manifestant touché par balle en protestant contre la mort de Keith Lamont Scott, un Afro-Américain abattu par la police le 20 septembre, est décédé des suites de ses blessures.

Kerr Putney, chef de la police de Charlotte, a indiqué en conférence de presse qu’un suspect avait été arrêté le 23 septembre au matin après qu'un manifestant, touché par balle le 21 septembre au cours d’une violente nuit de protestations, est décédé des suites de ses blessures.

Le policier n’a pas fourni plus de détails sur l’arrestation, si ce n’est que le tireur avait été retrouvé par les enquêteurs grâce à une vidéo.

Au moment des faits, la victime participait à un rassemblement pour réclamer la justice après la mort de Keith Lamont Scott, un citoyen noir de 43 ans abattu par des policiers le 20 septembre à Charlotte. Selon les forces de l'ordre, ce dernier était armé d'un fusil, alors que d'autres affirment qu'il n'avait qu'un livre entre les mains. L'homme était par ailleurs handicapé.

Les manifestations se poursuivent

Alors que la police refuse de diffuser les images de l'arrestation qui a précédé la mort de Scott, des manifestations se succèdent dans la ville de Caroline du Nord afin de réclamer que la lumière soit faite sur le décès de l'homme.

Auteur: RT France

Celles-ci ont régulièrement été émaillées d'incidents. Certains manifestants ont en effet ciblé les policiers avec des projectiles, ces derniers répliquant par des jets de gaz lacrymogène. Dans la nuit du 21 au 22 septembre, pas moins de sept officiers ont été blessés.

Pour tenter de restaurer le calme à Charlotte, où l'état d'urgence a été décrété, les autorités ont fait appel aux militaires de la Garde nationale. Un couvre-feu a par ailleurs été instauré le 23 septembre à minuit, ce qui n'a pas empêché les protestataires de battre à nouveau le pavé, mais cette fois pacifiquement.

Lire aussi : Etats-Unis : ces Noirs américains qui sont devenus des symboles des violences policières (IMAGES)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales