Washington a demandé de l’aide à Sony pour contrer les propos de la Russie et de Daesh

hjkhjk
hjkhjk

Wikileaks a publié des documents montrant les liens étroits entre le géant du divertissement Sony et le Département d’Etat américain. Ces documents ont révélé que ce dernier a demandé de l’aide à Sony pour contrer les idées de Daesh et la Russie.

La correspondance interne de Sony Pictures a fait l’objet d’une fuite. Celle-ci met en cause Richard Stengel, le secrétaire d'Etat adjoint américain chargé de la diplomatie publique et des affaires publiques, demandant de l’aide à la firme américaine pour contrer les propos venant de la Russie et de l’Etat islamique.

«J’ai apprécié notre rencontre d’hier. Comme vous voyez, nous faisons face à de nombreux défis que nous pose la lutte contre les propos de l’EI au Moyen-Orient et de la Russie en Europe centrale et orientale. Dans les deux cas, il y a des millions de personnes dans ces régions qui n’ont accès qu’à une version biaisée de la réalité. Et ce n’est pas quelque chose que le Département d’Etat peut faire par ses propres moyens», a écrit Richard Stengel le 15 octobre dans un message au directeur général de Sony Pictures Entertainment Michael Lynton.

Exemple de message publié par Wikileaks
Exemple de message publié par Wikileaks

Richard Becker de la coalition antimilitariste Answer estime que ces fuites soulignent la façon dont Washington transforme les grandes entreprises américaines en bras armés du gouvernement.

«Cette collaboration a été renforcée de manière exponentielle par la transformation des grandes entreprises en arme du gouvernement et en fait elles remplissent correctement leur rôle, celui que le gouvernement leur a confié», a affirmé M. Becker dans une interview accordée à RT.

L’antimilitariste estime qu’une telle collaboration existe depuis longtemps, mais la plupart des gens n’en savent rien. «En réalité le Pentagone  et les militaires font la même chose. Cela se passe depuis bien longtemps déjà». D’après lui, cela illustre une véritable renaissance de la guerre froide.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales