Explosions rapportées dans plusieurs villes d'Ukraine alors que Moscou lance une opération militaire

De la fumée observée dans une zone proche du fleuve Dniepr à Kiev, en Ukraine, le 24 février 2022. Source: AP
De la fumée observée dans une zone proche du fleuve Dniepr à Kiev, en Ukraine, le 24 février 2022.
Suivez RT France surTelegram

Alors que la Russie a entamé une opération militaire dans le Donbass, des explosions ont également été signalées dans plusieurs villes ukrainiennes. Le président Zelensky a proclamé, la loi martiale dans tout le pays.

De puissantes explosions étaient entendues le 24 février au matin à Kiev, Odessa et dans l'est de l'Ukraine après l'annonce par Vladimir Poutine d'une opération militaire dans le Donbass, selon des informations de témoins sur place et journalistes.

Dans la capitale, au moins deux explosions ont été entendues dans le centre-ville tôt le matin, suivies de sons de sirènes, ainsi qu'en témoignent plusieurs vidéos non authentifiées publiées sur les réseaux sociaux. 

Dans la ville portuaire de Marioupol, plus grande ville ukrainienne proche de la zone du front avec près d'un demi-million d'habitants, plusieurs personnes ont indiqué à l'AFP entendre des bombardements d'artillerie depuis un quartier situé dans l'est de la ville. Là encore, des vidéos non-authentifiées ont été mises en ligne, faisant état de multiples déflagrations.

Dans l'est, plus près du front du conflit opposant depuis huit ans les deux républiques autoproclamées aux forces ukrainiennes, à Kramatorsk, ville qui sert aussi de quartier général à l'armée ukrainienne, au moins quatre explosions puissantes ont été entendues par des journalistes de l'AFP. Plus au nord, des fumées ont été observées dans la ville de Kharkiv, comme on peut le voir sur d'autres vidéos.

A 600 km de là, dans le sud de l'Ukraine, dans la ville portuaire d'Odessa, sur la mer Noire, des explosions ont aussi retenti. 

L'armée russe assure avoir visé des sites militaires, Kiev confirme

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé le 24 février au matin lors d'une allocution télévisée surprise une opération militaire dans le Donbass pour défendre les républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk.

De son côté, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a proclamé, dans le cadre d'une adresse à la nation, la loi martiale dans tout le pays. «Pas de panique», «nous allons vaincre», a-t-il affirmé, ici cité par l'AFP selon qui la Russie a affirmé avoir détruit des bases aériennes et la défense anti-aérienne ukrainienne, tandis que Kiev a revendiqué avoir abattu cinq avions et un hélicoptère russes.

Toujours selon l'AFP, l'armée russe a assuré viser les sites militaires ukrainiens avec des «armes de haute précision», ce qu'a semblé reconnaître le président ukrainien en indiquant que la Russie avait effectué des frappes contre des infrastructures militaires et des garde-frontières ukrainiens.

L'Ukraine a par ailleurs annoncé la fermeture de son espace aérien pour l'aviation civile et les vols ont été annulés depuis les aéroports des grandes villes du sud de la Russie, à proximité de l'Ukraine.

Les événements du jour ont immédiatement suscité des réactions sur la scène internationale.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix