«Convoi de la liberté» : des provinces du Canada allègent certaines restrictions sanitaires

- Avec AFP

Un camionneur devant son véhicule durant les manifestations, le 8 février 2022 à Ottawa, Canada.© Dave CHAN Source: AFP
Des provinces canadiennes ont annoncé l'allègement de certaines restrictions sanitaires que réclamaient les manifestants qui occupent Ottawa (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Des provinces canadiennes ont annoncé le 8 février un allègement des restrictions sanitaires, comme le réclamaient les manifestants du fameux «convoi de la liberté» qui occupe Ottawa. Le pass vaccinal sera néanmoins maintenu au Québec.

La Saskatchewan, province du centre du Canada, et le Québec ont annoncé le 8 février des allègements des restrictions sanitaires, réclamés par les manifestants qui occupent la capitale fédérale Ottawa et certaines autoroutes du pays depuis plus de dix jours.

«Il est temps que les exigences de preuve de vaccination prennent fin», a déclaré le Premier ministre de la Saskatchewan Scott Moe, regrettant les «divisions» que cette dernière a créée dans les familles. Au Canada, les questions de santé sont de la compétence des provinces, qui fixent les règles sanitaires. Le passeport vaccinal, obligatoire jusqu'à présent dans les entreprises, commerces et lieux publics de la province, sera abandonné le 14 février. «Les avantages ne l'emportent plus sur les coûts», a-t-il ajouté. L'obligation du port du masque dans les espaces publics intérieurs sera également levée à la fin du mois.

Au Québec, «le passeport vaccinal est là pour rester» malgré quelques assouplissements

A l'autre bout du pays, le Québec a lui aussi dévoilé – pour la première fois depuis la mise en place de nouvelles restrictions en décembre 2020 liée à la vague Omicron – un calendrier des allègements des mesures, après avoir observé une baisse des hospitalisations.

En trois semaines, le nombre de personnes hospitalisées est passé de 3 400 à 2 400, selon le Premier ministre François Legault. «Il va falloir apprendre à vivre avec le virus», a-t-il expliqué, ajoutant : «Ça veut dire qu'il va falloir soi-même, [pour] chaque personne, évaluer ses risques.»

Après avoir été privés de rassemblements privés pendant un mois, les Québécois vont de nouveau pouvoir recevoir chez eux, les commerces seront autorisés à rouvrir à 100% de leur capacité et les activités sportives pourront reprendre. «Le passeport vaccinal est là pour rester», a toutefois prévenu le ministre de la Santé Christian Dubé, «comme le masque». Le Canada est secoué depuis fin janvier par un mouvement de protestation. Parti des camionneurs contraints d'être vaccinés pour passer la frontière avec les Etats-Unis, la contestation s'est étendue à l'opposition contre les mesures sanitaires, qui ont été très strictes dans le pays depuis le début de la pandémie.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix