«Convoi de la liberté» au Canada: les camionneurs tentent de «bloquer» la démocratie, estime Trudeau

Des manifestants jouent au hockey dans les rues d'Ottawa, au Canada© Dave CHAN Source: AFP
Des manifestants jouent au hockey dans les rues d'Ottawa, au Canada, le 7 février 2022 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le Premier ministre canadien a tenus des propos très durs à l'encontre du mouvement anti-restrictions sanitaires. «Les habitants d'Ottawa ne méritent pas d'être harcelés», a-t-il estimé, en affirmant qu'il fallait que «cela cesse».

Le 7 février, le Premier ministre canadien Justin Trudeau s'est exprimé devant le Parlement canadien au sujet du «Convoi de la liberté», le mouvement de protestation des camionneurs canadiens contre les restrictions sanitaires. Justin Trudeau a estimé que les manifestants tentaient de «bloquer [la] démocratie» et «harcel[aient]» les habitants d'Ottawa, la capitale canadienne. 

Justin Trudeau s'est exprimé en ces termes : «Des individus tentent de bloquer notre économie, notre démocratie et la vie quotidienne de nos concitoyens. Il faut que cela cesse [...] Les habitants d'Ottawa ne méritent pas d'être harcelés dans leur propre quartier, il ne méritent pas d'être confrontés à la violence inhérente d'un swastika [la croix gammée] flottant à un coin de rue, ou d'un drapeau confédéré, ou aux insultes et aux huées simplement parce qu'ils portent un masque.»

«Les habitants d'Ottawa – en fait les habitants de tout le pays – méritent que leur sécurité soit respectée et méritent de retrouver leur vie», a poursuivi le chef du gouvernement canadien.

Justin Trudeau a ensuite révélé que 300 membres de la Gendarmerie royale du Canada avaient été déployés pour aider la police d'Ottawa face aux manifestants, en précisant que le gouvernement allait «convoquer [...] les partenaires fédéraux et municipaux concernés pour renforcer davantage [leur] réponse».

Le 6 février, le maire d'Ottawa Jim Watson a déclaré l'état d'urgence dans la capitale canadienne, en considérant que la manifestation des camionneurs constituait un «grave danger ainsi qu'[une] menace à la sûreté et à la sécurité des résidents». La police d'Ottawa a de son côté annoncé son intention d'empêcher le ravitaillement des protestataires, notamment en carburant. «Toute personne tentant d'apporter du matériel de soutien (essence, etc.) aux manifestants sera passible d'arrestation. Des mesures d'application sont en cours», a-t-elle averti dans un tweet. A la suite de cette annonce, l'autorité a précisé dans la soirée avoir procédé à «sept arrestations et cent contraventions en application du renforcement» de la loi contre les manifestations.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix