«Scandaleux», «honte» : la vente de Rafale aux Emirats arabes unis indigne à gauche

«Scandaleux», «honte» : la vente de Rafale aux Emirats arabes unis indigne à gauche© Francois Mori Source: AP
La vente du Rafale devrait permettre d'assurer plusieurs années de production pour des centaines d'entreprises (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

L’Elysée a annoncé le 3 décembre la vente de 80 Rafale aux Emirats arabes unis (EAU). Certaines personnalités de gauche pointent du doigt cet accord, notamment au regard du respect des droits de l'homme aux Emirats.

Après l'annonce de l'acquisition de 80 avions de combat Rafale – une commande record de 16 milliards d'euros pour cet avion de chasse – un certain nombre de personnalités à gauche ont exprimé leur indignation.

Pour le candidat écologiste (EELV) à la présidentielle, Yannick Jadot, «la France nous fait honte quand elle arme des régimes autoritaires qui méprisent les droits humains et dont la richesse s'est bâtie sur les énergies fossiles». «La France rayonnera quand sa politique étrangère sera exemplaire dans la lutte pour la liberté et la justice climatique», ajoute-t-il sur Twitter.

Les cadres d'EELV étaient d'ailleurs plusieurs à réagir, à l'instar du secrétaire national du parti, Julien Bayou. «Pour les beaux yeux (et les profits) de quelques vendeurs d'armes la France brade sa diplomatie et ses valeurs... Et se retrouve complice de fait de crimes au Yémen», commente-t-il sur les réseaux sociaux.

«Il faut une dose de cynisme pour affirmer que les ventes de Rafale assurent le rayonnement et la compétitivité de la France», estime de son côté le candidat communiste Fabien Roussel sur Twitter. «Alors que le monde est plongé dans une crise sanitaire et environnementale et dans une insécurité humaine croissante, nourrir les guerres est une folie !», ajoute-t-il.

On ne transige pas avec les droits humains. On ne transige pas avec les valeurs qui font la force de la France.

Pour la candidate socialiste Anne Hidalgo, «on ne transige pas avec les droits humains. On ne transige pas avec les valeurs qui font la force de la France.» «La realpolitik a ses limites», a-t-elle également critiqué. 

Le leader du Nouveau parti anticapitaliste, Philippe Poutou, trouve pour sa part «scandaleux» la vente et estime qu'il n'y a «vraiment pas de quoi être fier». «Faut interdire la vente d’armes et distribuer à la place médicaments et vaccins pour les populations des pays du sud», propose-t-il.

L'ancien proche de La France insoumise, l'avocat Juan Branco considère que «les contrats d'armement à la veille des élections, avec leur lot de rétrocommissions et de financements occultes» est un «classique de la plus pure corruption».

Du côté de l'exécutif, le ton était au contraire enthousiaste. «Avec les Émirats arabes unis, nous scellons aujourd’hui la vente de 80 avions Rafale et 12 hélicoptères Caracal. En confiance, nous agissons ensemble pour notre sécurité», a ainsi fait valoir Emmanuel Macron dans un tweet.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix