La Russie met de nouveau en orbite 36 satellites OneWeb dans un hommage à Iouri Gagarine

Une fusée Soyouz lancée le 26 avril depuis le cosmodrome de Vostochny en Sibérie a emmené 36 satellites OneWeb, dans le cadre d'un projet de couverture mondiale en internet haut débit. 650 satellites doivent être mis en orbite d'ici fin 2022.

La Russie a mis en orbite le 26 avril 36 nouveaux satellites de l'opérateur britannique Oneweb, afin de déployer une constellation fournissant un accès internet à haut débit partout dans le monde, a indiqué dans un communiqué l'agence spatiale russe Roscosmos.

La fusée Soyouz-2.1b a décollé avec succès à 1h14 heure de Moscou (00h14 en France) du cosmodrome russe de Vostotchny, au sud-est de la Sibérie. Le directeur général de Roscomos, Dmitri Rogozine, a confirmé le succès de la mise en orbite sur Twitter : «La mission est réussie. Félicitations !»

Il s'agit du deuxième lancement de satellites OneWeb cette année, le précédent ayant eu lieu le 25 mars avec 36 engins placés en orbite. Plusieurs autres lancements avaient eu lieu en 2020 et 2019. Concernant celui du 26 avril, OneWeb avait annoncé qu'il commémorerait le soixantième anniversaire du premier voyage de Iouri Gagarine autour de la Terre, fêté le 12 avril. «Nous célébrons cette réussite en révélant que nous marquons notre sixième lancement par la figure de Iouri Gagarine sur l'insigne de la mission», avait écrit la société le 13 avril.

650 satellites en orbite pour un internet haut débit mondial

Oneweb, détenu par le gouvernement britannique et l'indien Bharti, prévoit un internet mondial opérationnel fin 2022 grâce à 650 satellites en orbite. Selon un contrat avec l'européen Arianespace confirmé en septembre 2020, 16 lancements de Soyouz sont prévus entre décembre 2020 et fin 2022 pour achever le réseau Oneweb.

Plusieurs projets pour mettre en place des constellations fournissant un internet global depuis l'espace sont en cours de réalisation. Le milliardaire américain Elon Musk, patron de la société spatiale SpaceX, a lui déjà mis en orbite à cette fin un millier de satellites pour créer le réseau Starlink. Le fondateur d'Amazon, Jeff Bezos a lui un projet similaire baptisé Kuiper.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»