Une fusée Soyouz place en orbite 36 satellites destinés à la méga-constellation OneWeb

Une fusée Soyouz place en orbite 36 satellites destinés à la méga-constellation OneWeb© Roscosomos Source: Sputnik
Vidéo
Décollage d'une fusée Soyuz-2.1b depuis le cosmodrome russe de Vostochny, le 25 mars 2021.

La méga-constellation de satellites de télécommunications OneWeb a vu arriver en orbite basse 36 nouveaux engins spatiaux délivrés par une fusée Soyouz. Opération réalisée avec succès avec la participation de Roscosmos et d'Arianespace.

L'agence spatiale russe Roscosmos et la société française Arianespace se sont félicitées ce 25 mars de la mission «ST30». Cette dernière a permis le placement en orbite basse de 36 nouveaux satellites de télécommunications venant alimenter la constellation OneWeb qui doit, à terme, fournir un accès internet dans des zones non desservies par des liaisons terrestres.

Le décollage, qui correspond au cinquième lancement d'une fusée Soyouz depuis le début de l'année, a eu lieu dans le sud-est de la Sibérie, depuis le cosmodrome russe de Vostochny, dont la construction a été achevée en 2016. Plusieurs images du lancement ont été diffusées sur les réseaux sociaux.

«Le deuxième lancement entièrement commercial depuis Vostochny a été un succès [...] Conformément [aux attentes], les engins spatiaux ont été séparés de l'étage supérieur à neuf reprises et placés sur les orbites cibles», a fait savoir Roscosomos par voie de communiqué. «Le vol est maintenant terminé et officiellement un succès ! Cela porte à 146 le nombre de satellites qui composent actuellement la constellation OneWeb en orbite terrestre basse», a de son côté écrit Arianespace sur les réseaux sociaux.

«Succès de la mission ! Grâce au travail acharné de notre incroyable équipe et de nos partenaires [...] Nous avons eu confirmation de l'acquisition du signal pour tous les satellites», peut-on également lire sur le compte Twitter de OneWeb.

Dans une autre diffusion sur sa chaîne YouTube, la société française Arianespace a également publié les images des déploiements de satellites liés à l'opération. 

Une fusée Soyouz place en orbite 36 satellites destinés à la méga-constellation OneWeb© YouTube : Arianespace
Capture d'écran effectuée sur la diffusion d'Arianespace, au moment d'un déploiement de satellites de télécommunications en orbite basse, le 25 mars 2021.

Initialement fondée en 2012 sous l'appellation WorldVu en Virginie (Etats-Unis), la société OneWeb a depuis rencontré de multiples difficultés financières. Après avoir déclaré faillite en mars 2020, la société est désormais est majoritairement détenue par le gouvernement britannique, qui pèse à hauteur de 45% dans son capital, et l'indien Bharti Global, un conglomérat multinational entre autres impliqué dans les télécommunications et qui détient 42,2% des parts de l'entreprise.

Des méga-constellations autour de la Terre

Désormais composée de 146 satellites, la constellation OneWeb doit encore en accueillir des centaines d'autres pour atteindre une flotte de près de 650 engins spatiaux à horizon 2022. Le projet s'inscrit en parallèle à d'autres méga-constellations en construction, dont la plus connue est Starlink : pilotée par la société américaine SpaceX, elle compte à ce jour plus de 1 300 satellites opérationnels, après un dernier lancement réussi le 24 mars.

La mise en place de ces méga-constellations en orbite basse correspond à une part significative des lancements spatiaux effectués de part et d'autre du globe. Un phénomène à l'origine de nouveaux enjeux pour l'humanité qui, en 2020, a placé en orbite terrestre un nombre record d'objets artificiels.

Fabien Rives

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»