Pakistan : heurts entre la police et des manifestants exigeant l'expulsion d'un diplomate français

- Avec AFP

Pakistan : heurts entre la police et des manifestants exigeant l'expulsion d'un diplomate français© Arif Ali Source: AFP
Un policier jette une pierre en direction des partisans de Tehreek-e-Labbaik Pakistan (TLP) lors d'une manifestation à Lahore le 12 avril 2021, après l'arrestation de leur chef, qui a appelé à l'expulsion de l'ambassadeur de France.

Des milliers de personnes ont manifesté à Lahore pour protester contre l'arrestation de Saad Rizvi, un responsable islamiste qui avait exigé l'expulsion de l'ambassadeur de France après la republication des caricatures du prophète Mahomet.

La police pakistanaise a utilisé du gaz lacrymogène et des canons à eau le 12 avril à Lahore, dans l'est du Pakistan pour disperser des milliers de partisans d'un parti islamiste radical après l'arrestation de son chef, Saad Rizvi, qui avait appelé à l'expulsion de l'ambassadeur de France.

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, le chef adjoint du TLP (Tehreek-e-Labbaik Pakistan), Syed Zaheer-ul-Hasan Shah, a déclaré que l'arrestation de Saad Rizvi signifiait que le gouvernement avait violé un accord en vue d'expulser le diplomate français.

Saad Rizvi est le fils de Khadim Hussain Rizvi, l'ancien dirigeant du TLP, mort en novembre. Il a été pour une large part derrière les manifestations, souvent houleuses, qui ont agité le Pakistan à l'automne après la republication des caricatures du prophète Mahomet par l'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo.

Le TLP avait également mobilisé des milliers de manifestants pour protester contre des déclarations du président français Emmanuel Macron, qui avait défendu le droit à la caricature au nom de la liberté d'expression, au cours de l'hommage rendu à Samuel Paty, l'enseignant décapité le 16 octobre après avoir montré des dessins satiriques à sa classe.

Les partisans du TLP avaient paralysé l'an dernier la capitale pendant trois jours avec une série de rassemblements, protestant contre la position de la France dans le dossier des caricatures. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»