Le Kremlin juge «très mauvaises» les déclarations du président américain sur Vladimir Poutine

Le Kremlin juge «très mauvaises» les déclarations du président américain sur Vladimir Poutine© Maxim Shemetov Source: Reuters
Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le porte-parole du Kremlin a estimé que les propos tonitruants du président américain Joe Biden à l'endroit de son homologue russe Vladimir Poutine n'allaient «certainement pas améliorer» les relations entre les deux pays.

Le président américain «ne souhaite certainement pas améliorer les relations» entre Moscou et Washington, a commenté ce 18 mars le Kremlin, au lendemain de propos de Joe Biden qualifiant son homologue russe Vladimir Poutine de «tueur»

«Je me limite à dire qu’il s’agit de très mauvaises déclarations du président américain. Il ne souhaite certainement pas améliorer les relations avec notre pays.», a fait savoir le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov. 

La veille, Joe Biden avait qualifié Vladimir Poutine de «tueur» et promis que celui-ci paierait «le prix» de ses agissements. Allant plus loin dans l'attaque ad hominem, il avait encore estimé que le président russe n'avait «pas d'âme». «La chose la plus importante quand vous traitez avec un dirigeant étranger, c'est juste connaître l'autre personne», avait-il encore déclaré. 

Ces déclarations agressives sont survenues le même jour que l'annonce de restriction de l'exportation de produits sensibles en Russie, sans plus de précision, par le département du Commerce des Etats-Unis en réponse à une supposée utilisation d'«armes chimiques» par Moscou.   

Rappel de l'ambassadeur pour consultation

Côté russe, les réactions n'ont pas tardé. Le président de la Douma (l'équivalent de l'Assemblée nationale française) Viatcheslav Volodine a qualifié les paroles du président américain d'«hystérie». Selon lui, par le truchement de ces attaques contre Poutine, «Biden a insulté les citoyens» russes. Moscou a également rappelé son ambassadeur pour consultation. Pour la diplomatie russe, les «déclarations irréfléchies de responsables américains risquent d'entraîner l'effondrement de relations déjà excessivement conflictuelles».

Le rappel d'un ambassadeur est une chose rare dans l'action diplomatique russe. «Je n'ai pas le souvenir d'une telle démarche», a ainsi relevé Maria Zakharova, la porte-parole de la diplomatie russe. «La diabolisation de notre pays a complètement épuisé son potentiel et a atteint ses limites», a-t-elle ajouté. 

Les Etats-Unis ne prévoient de leur côté pas de rappeler leur ambassadeur, a rapporté l'AFP.

Vladimir Poutine s'est finalement exprimé lui-même sur le sujet ce 18 mars.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»