«Je lui souhaite une bonne santé» : Vladimir Poutine réagit aux attaques de Joe Biden à son encontre

«Je lui souhaite une bonne santé» : Vladimir Poutine réagit aux attaques de Joe Biden à son encontre© Alexei Druzhinin Source: Sputnik
Vladimir Poutine à Novo-Ogariovo, près de Moscou, le 27 février 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Commentant les déclarations du président américain à son endroit, Vladimir Poutine a dit souhaiter une «bonne santé» à son homologue américain Joe Biden. Moscou travaillera avec les Etats-Unis là où c'est «avantageux», a-t-il également fait savoir.

S'exprimant dans des propos retransmis sur la télévision nationale russe le 18 mars, Vladimir Poutine a réagi aux propos extrêmement violents proférés la veille à son encontre par son homologue américain. 

«Qu’est-ce que je lui répondrais ? Je lui dirais : "Portez-vous bien !" Je lui souhaite une bonne santé. Je le dis sans ironie, sans blague», a-t-il notamment déclaré.

Quand on évalue d’autres gens ou même d’autres pays, d’autres peuples, on se regarde toujours, en quelque sorte, dans un miroir

Il a par ailleurs assuré que son pays maintiendrait des relations avec les Etats-Unis : «Nous défendrons nos propres intérêts et nous travaillerons avec eux aux conditions qui seront avantageuses pour nous.»

Commentant les propos de son homologue, le chef d'Etat russe a en outre estimé : «Quand on évalue d’autres gens ou même d’autres pays, d’autres peuples, on se regarde toujours, en quelque sorte, dans un miroir.» «Vous savez, je me souviens dans l'enfance, lorsqu’on se disputait dans la cour, on disait : "C'est celui qui dit qui l'est". Et ce n’est pas par hasard, ce n’est pas simplement une expression utilisée par les enfants ou une blague [...] Le sens psychologique est très profond : nous voyons toujours dans autrui les qualités qui nous sont propres», a encore rétorqué Vladimir Poutine.

Moscou rappelle son ambassadeur, décision rare dans l'histoire de la diplomatie russe 

Enfin, le président russe a adressé un message aux Américains dans leur ensemble, expliquant qu'il y avait aux Etats-Unis «beaucoup de gens honnêtes, décents et bons qui souhaitent vivre en paix et amitié avec nous». «Nous le savons, nous l'apprécions et nous nous appuierons sur eux par la suite», a-t-il ajouté. La veille, le président américain avait promis à Vladimir Poutine de lui faire payer «le prix» de ses agissements, estimant au passage qu'il était un «tueur» et qu'il n'avait «pas d'âme». 

Ces propos d'une agressivité rare ont provoqué le rappel par Moscou de son ambassadeur aux Etats-Unis pour consultation «sur les moyens de corriger la relation russo-américaine». Ce type d'action diplomatique est peu courant : «Je n'ai pas le souvenir d'une telle démarche», a notamment déclaré Maria Zakharova, la porte-parole de la diplomatie russe. 

Je voudrais proposer au président Biden de poursuivre notre discussion mais à condition que nous le fassions en direct

De son côté, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a estimé qu'il s'agissait là de «très mauvaises» déclarations du président américain, montrant selon lui que ce dernier ne souhaite pas «améliorer les relations» avec la Russie. 

Poutine propose à Biden une discussion «en direct»

Un peu plus tard dans la journée, Vladimir Poutine a proposé à Joe Biden «une discussion» diffusée en direct dans les jours qui viennent.

«Je voudrais proposer au président Biden de poursuivre notre discussion mais à condition que nous le fassions en direct, en ligne comme on dit», a déclaré le président russe à la télévision, ajoutant vouloir cette discussion le 19 ou le 22 mars et estimant que «cela serait intéressant pour le peuple russe et le peuple américain».

Le chef d'Etat rysse a assuré qu'il allait «donner l'ordre au ministère des Affaires étrangères» d'initier cette rencontre virtuelle.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»