La Chine qualifie de «provocation» le passage de destroyers américains dans le détroit de Taïwan

La Chine qualifie de «provocation» le passage de destroyers américains dans le détroit de Taïwan Source: Reuters
Le destroyer américain USS John S. McCain, à Singapour, le 5 octobre 2017 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le ministère chinois de la Défense s'est dit «toujours en état d'alerte et prêt à faire face à toutes les menaces et provocations» après le passage de deux navires américains au large de Taïwan, que Pékin considère comme une partie de son territoire.

Le porte-parole du ministère chinois de la Défense, Wu Qian, a vivement critiqué le 31 décembre la navigation de deux navires de guerre américains dans le détroit de Taïwan, une démarche qualifiée de provocation.

Dans sa déclaration – rapportée par l'agence de presse gouvernementale chinoise Xinhua – Wu Qian estime que «l'action des navires de guerre américains a envoyé un mauvais signal aux éléments séparatistes qui prônent "l'indépendance de Taïwan" et a sérieusement mis en péril la paix et la stabilité à travers le détroit de Taiwan»". Il a poursuivi en affirmant que l'armée chinoise «[serait] toujours en état d'alerte et prête à faire face à toutes les menaces et provocations pour résolument sauvegarder la souveraineté nationale et l'intégrité territoriale».

Plus tôt dans la journée, les destroyers américains USS John S. McCain et USS Curtis Wilbur avaient traversé le détroit de Taïwan – situé entre l'île et la Chine continentale – sous la surveillance de forces navales et aériennes chinoises. Il s'agit de la seconde manœuvre de ce type menée dans la zone en décembre 2020 par l'US Navy, qui a déclaré qu'il s'agissait d'une traversée «routinière» effectuée dans le respect du droit international, selon Reuters.

En octobre 2020, Pékin avait annoncé des sanctions contre trois fabricants d'armes américains en réaction à la vente de systèmes de missiles antinavires à Taïwan, que la Chine considère toujours comme une de ses provinces. Plus tôt, en décembre, un groupe de porte-avions chinois avait traversé le détroit de Taïwan afin de mener des exercices en mer de Chine méridionale.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix