Biélorussie : l'opposante Svetlana Tikhanovskaïa n'envisage pas de se représenter à la présidence

Biélorussie : l'opposante Svetlana Tikhanovskaïa n'envisage pas de se représenter à la présidence© Vasily Fedosenko Source: Reuters
Svetlana Tikhanovskaïa, le 14 juillet 2020 à Minsk (image d'illustration).

Après avoir obtenu un score de 10,1% à la dernière élection présidentielle en Biélorussie, selon les résultats officiels contestés par l'opposition, Svetlana Tikhanovskaya a annoncé qu'elle ne comptait pas se représenter en cas de nouveau scrutin.

Svetlana Tikhanovskaïa, candidate malheureuse à la dernière élection présidentielle en Biélorussie, a fait savoir, le 21 août, qu'elle n'envisageait pas de se représenter à la présidence en cas de nouvelle élection.

Je n'ai pas de tels projets

«Je n'ai pas de tels projets», a-t-elle déclaré, citée par l'agence de presse russe TASS, lors d'une interview accordée à la chaîne de télévision Belsat, alors qu'on lui demandait si elle ou son mari se présenterait à la présidence en cas de tenue d'une nouvelle élection présidentielle en Biélorussie.

Son attaché de presse, Anna Krasulina, a également noté à l'occasion d'un entretien accordé à la chaîne de télévision russe Dojd repris par TASS, que Svetlana Tikhanovskaïa ne pourrait retourner en Biélorussie qu'après le début des négociations sur une transition politique dans le pays : «Il y a différents degrés de danger. Nous pensons qu'il serait tout à fait sûr pour elle de retourner en Biélorussie lorsque le processus de négociation sur le transfert pacifique du pouvoir commencera. Dès que les responsables concernés en parleront, dès qu'ils seront assis à la table des négociations, au tout début de ce processus.»

De son côté, Alexandre Loukachenko s'est dit ouvert à la tenue d'un nouveau scrutin, mais uniquement après l'adoption d'une nouvelle Constitution qui devra être soumise au référendum.

Le scrutin du 9 août a été remporté à 80,1% par le président sortant Alexandre Loukachenko, contre 10,1% des suffrages pour la candidate de l’opposition, selon les chiffres de la Commission électorale centrale contestés par l'opposition. De nombreuses manifestations ont suivi l'annonce des résultats.

Svetlana Tikhanovskaïa a quitté la Biélorussie le 11 août et se trouve actuellement en Lituanie, où elle a notamment rencontré le philosophe français Bernard-Henri Lévy.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»