Le New York Times utilisera désormais une majuscule pour le mot «noir»... mais pas pour «blanc»

Le New York Times utilisera désormais une majuscule pour le mot «noir»... mais pas pour «blanc»© Angela Weiss Source: AFP
Cliché pris devant la rédaction du New York Times, le 6 septembre 2018, à New York, aux Etats-Unis (image d'illustration).

Le quotidien américain a fait savoir qu'il utiliserait désormais une majuscule au terme «noir» en réponse à la mobilisation contre le racisme. Toutefois, le journal a précisé que le mot «blanc» ne bénéficierait lui pas du même traitement de faveur.

Après la mort de George Floyd le 25 mai, asphyxié par un policier, et la vague de manifestations qu’elle a entraîné aux Etats-Unis, le New York Times a fait une annonce importante le 30 juin. Désormais, dans ses articles employant le mot «black», c'est-à-dire «noir», pour désigner une personne de culture ou d’origine africaine, le quotidien ajoutera une majuscule à ce terme.

«Au Times et ailleurs, les manifestations nationales contre le racisme et la violence policière ont suscité des discussions sur de nombreux aspects de notre couverture. Un élément fut le sujet d'une concentration renouvelée, sur un débat de longue date : l'opportunité de mettre en majuscule le terme "noir"», ont souligné Dean Baquet et Phil Corbett dans leur article adressé à leurs employés.

«Nous avons discuté avec plus de 100 membres du personnel pour connaître leur point de vue, examiné les arguments qui ont été avancés pendant de nombreuses années et consulté des collègues d'autres organes de presse. Les commentaires ont été réfléchis et nuancés, avec un large éventail d'opinions parmi des collègues de tous horizons», ont-ils ajouté.

Ils ont donc «décidé d'adopter le changement et de commencer à utiliser le mot "noir" avec une  majuscule pour décrire les personnes et les cultures d'origine africaine, aux Etats-Unis et ailleurs.»

Toutefois, le quotidien Outre-Atlantique précise que le mot «blanc» ne bénéficiera lui d’aucun traitement de faveur : «Nous conserverons le traitement en minuscules pour "blanc". Bien qu'il y ait une question évidente de parallélisme, il n'y a pas eu de mouvement comparable vers l'adoption généralisée d'un nouveau style typographique de "blanc", et il y a moins ce sentiment que le terme "blanc" décrit une culture et une histoire partagées. De plus, les groupes haineux et les suprémacistes blancs ont longtemps privilégié le style avec majuscule, ce qui en soi est une raison pour l'éviter.»  Une généralisation douteuse au risque de présenter tous les «Noirs» – pourtant issus de cultures, nations et ethnies différentes comme un ensemble homogène – au contraire des «Blancs» qui seraient, selon leur définition, un groupe finalement... plus diversifié.

Enfin, selon Dean Baquet et Phil Corbett «le changement correspondra à ce que de nombreux lecteurs voient ailleurs». «L'Associated Press et d'autres grandes agences de presse ont récemment adopté "Black", qui a longtemps été favorisé par de nombreuses publications afro-américaines et d'autres médias. Le nouveau style est également cohérent avec notre traitement de nombreux autres termes raciaux et ethniques : nous avons récemment décidé de mettre en majuscule "natif" et "indigène", tandis que d'autres termes ethniques comme "asiatique-américain" et "latino" ont toujours été capitalisés», ont-ils fait valoir.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»