Coronavirus : la Russie envoie un avion chargé d'aide humanitaire aux Etats-Unis

Coronavirus : la Russie envoie un avion chargé d'aide humanitaire aux Etats-Unis

Donald Trump et Vladimir Poutine se sont parlé au téléphone le 30 mars pour évoquer notamment l'aspect économique de la crise sanitaire mondiale du Covid-19. Ils ont également convenu d'une aide matérielle de la Russie aux Etats-Unis.

Le président russe Vladimir Poutine a proposé à Donald Trump l'aide du Kremlin pour fournir à Washington des équipements médicaux face à l'épidémie de coronavirus, a déclaré le 31 mars Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin, cité par l'agence Interfax.

Le président américain a accepté la proposition de son homologue russe, formulée le 30 mars au cours d'un entretien téléphonique entre les deux hommes, selon cette même source. Un avion russe chargé de matériel médical devrait décoller prochainement pour les Etats-Unis, a poursuivi le porte-parole du Kremlin.

La Russie a envoyé un très, très gros avion rempli de matériel médical

Donald Trump a déclaré en conférence de presse le 31 mars que les relations avec «beaucoup d'autres pays» étaient actuellement très bonnes, avant de citer l'exemple du Kremlin : «La Russie a envoyé un très, très gros avion rempli de matériel médical, ce qui a été très apprécié.»

Le président américain avait seulement quelques heures d'avance sur la réalité puisque l'avion en question n'est attendu que ce 1er avril.

Moscou attend un geste réciproque en cas de besoin

Selon les déclarations de Dmitri Peskov, les deux présidents n'ont pas seulement évoqué l'aspect sanitaire de la crise, mais également celui des retombées économiques et particulièrement du marché du pétrole.

Le porte-parole du Kremlin a précisé qu'il y aurait une éventuelle contrepartie à cette aide : «Il est important de noter que lorsqu'il offre son aide à nos collègues américains, le président [Poutine] s'attend à un geste réciproque en cas de besoin et une fois que les fabricants américains de matériel médical auront retrouvé leur élan.»

Lors de son point presse, Donald Trump a effectivement précisé que si à un moment donné les Etats-Unis bénéficiaient d'un nombre de respirateurs suffisant, Washington pourrait aider d'autres pays... sans spécifiquement nommer la Russie, selon les informations de la radio américaine NPR.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»