Erdogan annonce la mort de deux soldats turcs en Libye

- Avec AFP

Erdogan annonce la mort de deux soldats turcs en Libye© Press Office/Handout via REUTERS
Le président turc Recep Tayyip Erdogan en conférence de presse à Istanbul en février 2020 (image d'illustration).

Recep Tayyip Erdogan a fait savoir que deux soldats turcs avaient perdu la vie en Libye. Ankara a déployé ces dernières semaines des militaires pour soutenir le GNA de Fayez al-Sarraj face à l'offensive du maréchal Khalifa Haftar.

Deux soldats turcs ont été tués en Libye, où Ankara a déployé des militaires pour soutenir le gouvernement de Tripoli, selon le président Recep Tayyip Erdogan. C'est la première fois que la Turquie fait état de pertes dans ce pays.

«Nous avons eu deux martyrs là-bas, en Libye», a déclaré le chef d'Etat lors d'une conférence de presse ce 25 février à Ankara. Le président turc n'a pas précisé quand, ni dans quelles circonstances ces soldats avaient trouvé la mort.

La Turquie a déployé ces dernières semaines des militaires pour soutenir le gouvernement libyen d'union nationale (GNA) de Fayez al-Sarraj face à une offensive de l'homme fort de l'Est libyen, le maréchal Khalifa Haftar. Ce dernier est soutenu par plusieurs rivaux régionaux de la Turquie, notamment les Emirats arabes unis et l'Egypte. 

Fin janvier, le président de la République française Emmanuel Macron avait accusé son homologue turc d'avoir envoyé des navires turcs transportant des mercenaires syriens en Libye, lui reprochant par conséquent de ne pas respecter la parole qu'il avait donnée lors d'un récent sommet. Le 21 février, Recep Tayyip Erdogan avait pour la première fois confirmé la présence de combattants syriens supplétifs d'Ankara en Libye. Officiellement, les militaires turcs ont été déployés en Libye pour «entraîner» les forces du GNA.

Si la Turquie est déterminée à appuyer le GNA, c'est notamment parce qu'elle a signé avec ce dernier un accord controversé de délimitation maritime qui permet à Ankara de faire valoir des revendications dans une zone riche en hydrocarbures de la Méditerranée orientale.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»