Poutine remercie Trump pour des informations ayant permis de déjouer un attentat lors du Nouvel an

- Avec AFP

Poutine remercie Trump pour des informations ayant permis de déjouer un attentat lors du Nouvel an© Leonhard Foeger Source: Reuters
Donald Trump et Vladimir Poutine à Helsinki, en juillet 2018 (image d'illustration).

Les renseignements américains ont aidé les services de sécurité russes à déjouer un attentat. Deux individus menaçaient d'attaquer des endroits très fréquentés à Saint-Pétersbourg, le soir du Nouvel an.

Le président russe a remercié, ce 29 décembre, son homologue américain pour des renseignements américains ayant permis à la Russie de déjouer des attentats sur son territoire, a indiqué le Kremlin.

«Vladimir Poutine a remercié Donald Trump pour le transfert, via les services spéciaux, d'informations ayant permis d'empêcher la réalisation d'actes terroristes en Russie», a annoncé la présidence russe dans un communiqué, sans préciser la nature des ces informations.

Un attentat lors du Nouvel an déjoué

Dans la foulée de cet entretien, les services de sécurité russes (FSB), cités par les agences russes, ont indiqué avoir arrêté le 27 décembre deux citoyens russes suspectés d'avoir voulu commettre un attentat à Saint-Pétersbourg, dans «des endroits très fréquentés» lors des célébrations du Nouvel an. Le FSB a précisé que ces arrestations avait été réalisées «sur la base de renseignements reçus précédemment de [ses] partenaires américains». 

«Les personnes arrêtées détenaient des preuves attestant de la préparation d'un acte terroriste», ont ajouté les services russes, qui précisent qu'une enquête a été ouverte. 

Coopérations renforcées

En octobre, le chef du FSB, Aleksandr Bortnikov, a révélé que les contacts entre les agences de sécurité des deux pays se sont récemment intensifiés, notamment dans le domaine de la cybersécurité. Il a aussi déclaré que les Etats-Unis avaient fourni des informations sur des personnes qui avaient planifié des attaques terroristes en Russie.

En 2017, Washington avait averti Moscou d'un attentat à la bombe contre l'une des principales cathédrales de Saint-Pétersbourg tandis que la Russie avait activement aidé l'enquête américaine sur l'attentat du marathon de Boston en 2013.

Lire aussi : La procédure de destitution contre Trump est basée sur des accusations «fantaisistes» selon Poutine

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»