Syrie : la police militaire russe sécurise un avant-poste abandonné par l’armée américaine (VIDEO)

Syrie : la police militaire russe sécurise un avant-poste abandonné par l’armée américaine (VIDEO)© RT
Une colonne de blindés russe sécurise l'avant-poste de Tal Samin, le 26 décembre 2019, en Syrie.
Suivez RT France surTelegram

La Russie poursuit ses patrouilles dans le nord de la Syrie afin de faciliter le retrait des troupes kurdes de la région. La police militaire a repris l'avant-poste de Tal Samin, à 25 kilomètres au nord de Raqqa, auparavant occupé par les Etats-Unis.

Alors que Moscou poursuit ses patrouilles le long de la frontière turco-syrienne, la police militaire russe a procédé, ce 26 décembre, à la sécurisation d’un avant-poste proche de Raqqa, l’ancienne capitale du groupe terroriste Etat islamique. Les troupes russes s’étaient positionnées depuis le début de la semaine à proximité du village de Tal Samin, à 25 kilomètres au nord de Raqqa.

Sur ces images diffusées par la chaîne de télévision Zvezda, on peut observer le déploiement de véhicules blindés et de troupes au sol dans le village. Un drapeau russe a été hissé sur un bâtiment abandonné.

«A la fin de la journée, l'unité sera déployée et, nous pouvons dire qu'à partir d'aujourd'hui, nous effectuerons des patrouilles […] pour assurer la sécurité des civils», a souligné Arman Mambetov, membre de la police militaire, selon des propos retranscrits par l’agence TASS.

Tal Samin constitue un carrefour stratégique. En effet, plusieurs autoroutes reliant Raqqa au centre et au nord du pays se croisent dans cette région. Les Etats-Unis y maintenaient un avant-poste avant leur départ précipité de la région en octobre dernier sous l’impulsion de Donald Trump.

La Russie et la Turquie avaient décidé de mener des patrouilles communes dans la région afin de faciliter le retrait des troupes kurdes de la «zone de sécurité» d’une trentaine de kilomètres le long de la frontière turco-syrienne.

Récemment, la Russie a récupéré le contrôle de plusieurs bases abandonnées par l’armée américaine, dont un aérodrome à Kobané, après l’annonce par le président américain, le 6 octobre, du retrait de ses troupes de la zone.

Lire aussi : Nord-est syrien : Moscou annonce le retrait total des milices kurdes du corridor de sécurité

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»