Les images de la base de Minbej evacuée par l'armée américaine (VIDEO)

Les images de la base de Minbej evacuée par l'armée américaine (VIDEO)© OMAR SANADIKI Source: Reuters
Véhicules militaires syriens et russes à Manbij le 15 octobre 2019 (image d'illustration)

Une équipe de correspondants de RT a pu visiter la base militaire de Minbej, abandonnée par l'armée américaine quelques heures avant à la suite de la décision de Donald Trump prise le 6 octobre de retirer ses troupes de la partie nord de la Syrie.

Dans une vidéo filmée par RT le 15 octobre, la base de Minbej, au nord de la Syrie, autrefois point d'appui de l'armée américaine, ressemble à une base fantôme. Les militaires américains ont évacué la base la veille, à la suite de la décision prise le 6 octobre par Donald Trump de retirer ses troupes de la partie nord de la Syrie. On peut encore y voir des objets de la vie quotidienne des soldats américains, leurs effets personnels, leurs dortoirs, ou encore des restes de repas : autant d'éléments suggérant que l'évacuation de cette base semble s'être faite rapidement et dans l'urgence.

Lire aussi : Après le retrait des Etats-Unis, que va faire la France dans le nord-est de la Syrie ?

Auteur: RT

Le 15 octobre, l'armée syrienne a repris le contrôle de la ville de Minbej et de ses environs. Le même jour, la coalition internationale antidjihadiste menée par les Etats-Unis a confirmé avoir quitté la ville de Minbej, dans le nord de la Syrie. «Les forces de la coalition effectuent un retrait délibéré du nord-est syrien. Nous avons quitté Minbej», a expliqué sur Twitter le colonel Myles Caggins, le porte-parole de la coalition internationale.

Le 13 octobre, l'agence de presse publique syrienne Sana avait annoncé que les autorités syriennes avaient décidé d'envoyer des troupes dans le nord du pays pour «riposter à l'agression» de la Turquie, qui y mène depuis le 9 octobre une offensive contre une milice kurde. Le même jour, les forces kurdes, citées par l'AFP, avaient annoncé avoir conclu un accord avec Damas sur ce déploiement de l'armée syrienne près de la frontière turque. «Afin de faire face à l'agression turque et d'empêcher qu'elle ne se poursuive, nous sommes parvenus à un accord avec le gouvernement syrien pour que l'armée se déploie le long de la frontière turco-syrienne dans le but de soutenir les Forces démocratiques syriennes», avaient affirmé dans un communiqué les autorités kurdes.

Lire aussi : La malédiction kurde et le sacrifice de l’Histoire : Daesh 2 est en marche

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»