La Crimée appartient à la Russie, selon les applications Apple utilisées depuis le territoire russe

La Crimée appartient à la Russie, selon les applications Apple utilisées depuis le territoire russe© Kirill Kallinikov Source: Sputnik
iPhone XS Max sur un fond du Kremlin à Moscou

Désormais, Apple présente la péninsule de Crimée comme un territoire russe lorsque les services de navigation et de météo sont utilisées depuis la Russie. Les autorités russes ont mené des négociations avec Apple à ce sujet depuis mai.

Apple présente dans ses applications comme russe la péninsule ukrainienne de Crimée, rattachée en mars 2014 par Moscou, lorsqu'elles sont utilisées en Russie. Une modification dont se sont félicitées les autorités russes mercredi.

Des villes de la péninsule telles que Simféropol ou Sébastopol apparaissent ainsi comme étant en «Crimée, Russie», lorsque le service de navigation et de météo du géant américain est utilisé depuis la Russie. Les mêmes villes apparaissent sans pays défini lorsque ces services sont utilisés depuis la France, par exemple. 

Le président du comité du Parlement russe pour la sécurité et la lutte anticorruption, Vassili Piskarev, a confirmé qu'Apple avait «mis entièrement (ses services) en conformité avec la loi russe», qui reconnaît la Crimée comme faisant partie du territoire de la Russie, selon l'agence Interfax.

«L'erreur dans la signalisation des villes de Crimée dans l'application Météo a été réglée», a-t-il ajouté. Selon Vassili Piskarev, des négociations avec Apple à ce sujet étaient en cours depuis mai.

L'entreprise avait d'abord supprimé la mention de l'Ukraine mais les villes de Crimée restaient apatrides, selon le député. «Nous allons rester vigilants pour qu'il n'y ait pas de retour en arrière», a-t-il poursuivi.

Autre géant américain ayant un service de localisation, Google qui ne fait pas apparaître de pays spécifique pour les villes de Crimée. Il les orthographie toutefois «à la russe» lorsque le service est utilisé en Russie. Une frontière apparaît également entre la Crimée et l'Ukraine dans ce cas.

La Crimée a fait sécession de l'Ukraine après les événements de Maïdan à Kiev en 2014, et a été rattachée à la Russie en mars 2014 à l'issue d'un référendum non reconnu par la communauté internationale. 96% de la population de la péninsule s'est alors exprimée pour le rattachement. Moscou a, à plusieurs reprises, déclaré que le scrutin s’était déroulé conformément au droit international et à la charte de l’ONU. Les pays de l’Union européenne et les Etats-Unis ont  jugé que les actions de la Russie étaient «une annexion», et ont imposé des sanctions à l’égard d’un certain nombre de sociétés, d'hommes d’Etat et d'hommes d’affaires. Vladimir Poutine a, de son côté, déclaré à de nombreuses reprises que pour la Russie « la question sur la Crimée est fermée pour toujours »: la péninsule appartient à la Russie.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»