L’auteur de l’attentat de Halle avait mis en ligne un manifeste appelant à tuer des «anti-blancs»

L’auteur de l’attentat de Halle avait mis en ligne un manifeste appelant à tuer des «anti-blancs»© Andreas Splett/ATV-Studio Halle Source: AFP
Des images de l'attaque du 9 octobre 2019, à Halle, en Allemagne (image d'illustration).

Un manifeste publié par Stephan Balliet, qui a tué deux personnes le 9 octobre, a été retrouvé. Il y précise vouloir «tuer autant d’anti-blancs que possible, de préférence des juifs».

L’individu qui a abattu deux personnes et fait deux blessés graves dans la ville de Halle, en Allemagne, le 9 octobre, avait mis en ligne un «manifeste», d’après des informations de l’observatoire SITE et Die Welt, notamment reprises par l'AFP.

Selon la directrice de SITE, Rita Katz, le document PDF montre «des images des armes et des munitions qu’il a utilisées». «Ce manifeste, qui semble avoir été rédigé il y a une semaine, le 1er octobre, donne encore plus d'indications sur l'ampleur de la planification et de la préparation de Stephan Balliet dans son attaque», a-t-elle ajouté sur Twitter. D’après le texte, l’objectif du terroriste était de «tuer autant d’anti-blancs que possible, de préférence des juifs».

Sur son site internet, le quotidien rapporte que le document, d’une dizaine de pages, rédigé en anglais, mentionnait spécifiquement un projet d’attaque sur la synagogue de Halle lors de la fête juive de Yom Kippour.

La scène de l'attentat a été diffusée en direct par l'assaillant via la plateforme de diffusion de jeux vidéos Twitch. Celle-ci a depuis précisé que le flux vidéo de 35 minutes avait été visionné en direct par cinq spectateurs et comptabilisé 2 200 vues en rediffusion avant d'être supprimé.

Le procédé de l'assaillant présumé rappelle celui du tueur de Christchurch en Nouvelle-Zélande, en mars dernier. Alors qu'il commettait son attaque terroriste dans une mosquée, l'Australien de 28 ans, Brenton Tarrant, portait une caméra corporelle et diffusait les images en direct sur les réseaux sociaux.

La police allemande a annoncé dans la soirée avoir interpellé un homme blessé dans des échanges de tirs avec les forces de l’ordre. La chancelière Angela Merkel a dénoncé un «attentat». Le ministre de l'Intérieur allemand, Horst Seehofer, a quant à lui déclaré dans un communiqué : «Dans l'état actuel des choses, nous devons partir du principe qu'il s'agit d'une attaque antisémite», ajoutant que la justice suspectait un acte «d'extrême droite».

Lire aussi : Attentat à Halle, en Allemagne : que sait-on de l'assaillant présumé ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»