Israël : des élections législatives cruciales pour Benjamin Netanyahou (VIDEO)

Israël : des élections législatives cruciales pour Benjamin Netanyahou (VIDEO)© Ammar Awad Source: Reuters
Benjamin Netanyahou (image d'illustration).

Avec près d'une quarantaine de listes enregistrées, des élections législatives anticipées se déroulent ce 17 septembre en Israël du fait de l'impossibilité de former un gouvernement de coalition. L'enjeu est crucial pour le Premier ministre sortant.

Initialement prévues pour novembre 2023, les élections législatives israéliennes se déroulent ce 17 septembre de manière anticipée, après l'échec de la formation d'un gouvernement de coalition depuis le dernier scrutin.

Alors que les législatives comptent cette année une quarantaine de listes enregistrées, le principal parti du pays est actuellement le Likoud dirigé par le Premier ministre sortant Benjamin Netanyahou, qui doit comparaître dans un mois devant la justice pour des soupçons de corruption.

Mais cette formation politique conservatrice et sioniste, qui dispose aujourd'hui de 30 sièges à la Knesset, ne sera vraisemblablement pas en mesure de gouverner seule. De fait, si les récents sondages lui donnent 32 sièges sur les 120 à la Knesset, le Likoud devra sans doute compter sur ses alliés, des formations à droite ou religieuses, pour espérer dépasser un important bloc de centre-gauche.

L'annexion d'une partie de la Cisjordanie au cœur de certaines campagnes

En amont des élections, «Bibi» a multiplié les promesses de campagne, tant sur le volet sécuritaire que sur l'application du droit israélien aux actuelles colonies en Cisjordanie. Le 10 septembre, il promettait, en cas de victoire aux législatives, «d'appliquer la souveraineté israélienne» à la vallée du Jourdain. Le 15 septembre, son gouvernement «officialisait» une «colonie sauvage» de Cisjordanie occupée.

Ce scrutin du 17 septembre voit également émerger des figures politiques se voulant encore plus radicales que le Premier ministre sortant au sujet de la politique d'occupation de l'Etat hébreu, comme par exemple Avigdor Lieberman, avec son parti Israel Beytenou. Cet homme politique ayant appartenu au Likoud est notamment connu pour des sorties polémiques à l'encontre des Israéliens arabes et des Palestiniens...

Lire aussi : «Les Arabes veulent tous nous détruire» : Netanyahou se défend après un message sur Facebook

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»