Rencontre Poutine-Macron : non, le Kremlin n'a pas «manipulé la traduction» du président français

Rencontre Poutine-Macron : non, le Kremlin n'a pas «manipulé la traduction» du président français© POOL Source: Reuters
Le président russe Vladimir Poutine et son homologue français Emmanuel Macron (image d'illustration).

Le compte rendu de la conférence de presse sur le site du Kremlin a fait un contresens dans la traduction des propos d'Emmanuel Macron. Le journal Le Parisien s'est empressé de dénoncer une «manipulation» de Moscou. Un peu rapidement...

Décidément, l'exercice de la traduction est un art délicat. Après la retranscription édulcorée des propos de Vladimir Poutine sur la gestion de la crise des Gilets jaunes, qui a beaucoup fait parler, c'est une traduction des paroles d'Emmanuel Macron sur le site du Kremlin qui a interpellé le quotidien Le Parisien.

Dans le compte rendu de la conférence de presse commune des deux dirigeants, le verbatim publié en anglais et en russe, a ainsi fait dire au chef d'Etat français : «Comme vous le savez, ces personnes qui voulaient présenter leurs candidatures pendant la campagne électorale européenne étaient incapables de le faire et d'agir librement sans obstacles.» Or c'est exactement l'inverse qu'a dit Emmanuel Macron, le président français ayant en réalité déclaré : «Ceux qui ont manifesté se sont présentés librement aux élections. Ceux qu’on appelle les Gilets jaunes, ils ont été librement aux élections européennes puis ils iront aux élections municipales. Et c’est très bien comme ça.»

Une erreur rapidement corrigée sur le site du Kremlin, mais qui pour Le Parisien dénote des mauvaises intentions de Moscou. Le quotidien n'y va d'ailleurs pas par quatre chemins dans son titre : «Poutine et Macron évoquant les Gilets jaunes : comment le Kremlin a manipulé la traduction.»

L'interprète venait... de l'Elysée

Or à y regarder de plus près, comme l'a fait le site de vérification Check News, cette mauvaise retranscription viendrait d’une erreur de traduction. L’interprète qui s'est pliée au difficile exercice de traduction instantanée a en effet bafouillé à ce moment-là, avançant dans une premier temps une mauvaise version avant de se reprendre, ce qui pourrait expliquer la confusion au moment de la retranscription.

D'autant que, détail qui a son importance mais qui a été omis par Le Parisien, l'interprète qu'écoutaient et donc diffusaient les journalistes russes, et dont les propos ont été repris pour la retranscription, était celle d'Emmanuel Macron, comme le prévoit le protocole russe. Difficile dès lors d'y voir une quelconque mauvaise intention de la part de Moscou, et encore moins une «manipulation».

Une précision que Le Parisien n'a pas jugé opportun d'apporter dans son article. Pourtant, le quotidien rappelle d'autre part – et à juste titre – que la traductrice du pool de journalistes francophones à l'origine de la version erronée des propos de Vladimir Poutine sur les Gilets jaunes, était l'interprète du président russe. Etonnement dans ce sens là, l'information semble revêtir une importance certaine pour le quotidien francilien.

Lire aussi : Traduire c'est trahir ? Ces erreurs d'interprétation qui ont changé (ou pas) l'histoire

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»