Européennes : les nationalistes au pouvoir en Hongrie et en Pologne triomphent

- Avec AFP

Européennes : les nationalistes au pouvoir en Hongrie et en Pologne triomphent© Bernadett Szabo/Reuters ; Kacz Lisi Niesner/Reuters
Le Premier ministre hongrois Viktor Orban, également président du parti Fidesz, et le chef du parti PiS au pouvoir en Pologne, Jaroslaw Kaczynski (images d'illustration).

Le Fidesz de Viktor Orban en Hongrie et le PiS de Jaroslaw Kaczynski en Pologne ont largement remporté les élections européennes dans leurs pays. Le chef du PiS a néanmoins relativisé cette victoire.

Le parti nationaliste et conservateur du Premier ministre hongrois Viktor Orban a obtenu une écrasante victoire au scrutin européen, avec 52,3% des suffrages, devançant de plus de 35 points l'opposition de centre gauche, selon un décompte réalisé sur la quasi-totalité des bulletins et publié le 26 mai par la presse hongroise. Le Fidesz améliore ainsi le score qu'il avait réalisé aux élections européennes de 2014 (51%), tandis que la formation de de centre gauche DK atteindrait 16,3%.

Le jeune parti libéral Momentum, pour sa première participation au scrutin européen, devient la troisième force du pays et fait son entrée au Parlement de Strasbourg avec 9,7% des voix. Le Parti socialiste hongrois décroche de plus de 4 points à 6,6% des suffrages et le parti d'extrême droite Jobbik perd pour sa part plus de la moitié de ses électeurs à 6,5%, contre 14,7% en 2014. Le parti écologiste LMP perd le siège dont il disposait, sur les 21 alloués à la Hongrie.

Le score dont est crédité le parti de Viktor Orban, au pouvoir depuis 2010, est conforme aux pronostics établis tout au long de la campagne. Il reste toutefois en-deçà du record de 56% qu'il avait réalisé aux européennes de 2009.

Suspendu par le Parti populaire européen (PPE, droite) en raison notamment de ses critiques acerbes contre Bruxelles, le dirigeant souverainiste entend jouer un rôle majeur dans la recomposition de la droite européenne et a multiplié les contacts avec Matteo Salvini, le FPÖ autrichien et le PiS polonais. Pour autant, il a tenu à se distancier du RN français.

En Pologne aussi, les conservateurs gagnent haut la main

Le parti PiS au pouvoir en Pologne, lui aussi nationaliste et conservateur, est crédité d'une nette victoire aux élections européennes, devant une alliance de partis d'opposition. Ce résultat conforte le caractère bipolaire de la scène politique polonaise, selon des résultats partiels quasiment complets publiés ce 27 mai. Selon ces chiffres portant sur 96% des bureaux de vote, communiqués par la commission électorale, le PiS obtient 46% des voix, creusant l'écart avec la Coalition Européenne créditée de près de 38%.

«Nous avons obtenu beaucoup mais c'est peu, c'est peu, c'est peu», a insisté le 26 mai Jaroslaw Kaczynski, le puissant chef du PiS. Il s'agit de la première victoire de son parti aux élections européennes.

Au pouvoir depuis bientôt quatre ans, le gouvernement du PiS a entretenu des rapports tendus au niveau européen avec une série de réformes judiciaires interprétées par Bruxelles comme une menace pour l'indépendance de la justice et l'Etat de droit.

Le PiS prône un agenda de réformes de l'UE faisant primer la souveraineté des Etats membres sur le courant fédéraliste. Nationaliste, ce parti a cependant lui aussi exclu de collaborer avec le RN français, victorieux en France le 26 mai, tout en restant «prêt à parler» avec la Ligue italienne de Matteo Salvini et le parti espagnol Vox.

Lire aussi : Victoires du RN et de la Ligue : vers un virage politique radical de l'Union européenne ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»