Le chef de Daesh apparaît pour la première fois en cinq ans dans une vidéo de propagande

Le chef de Daesh apparaît pour la première fois en cinq ans dans une vidéo de propagande© Social Media Website via ReutersTV/File Photo Source: Reuters
Le chef du groupe Daesh Abou Bakr al-Baghdadi, dans une vidéo postée en juillet 2014 sur Internet.

Le chef du groupe Daesh Abou Bakr al-Baghdadi, qui avait été donné pour mort à plusieurs reprises, est apparu pour la première fois en cinq ans dans une vidéo de propagande diffusée lundi par l'organisation djihadiste.

Bien que donné pour mort à plusieurs reprises, le leader de Daesh, Abou Bakr al-Baghdadi, est apparu pour la première fois en cinq ans dans une vidéo de propagande diffusée ce 29 avril par le groupe terroriste djihadiste.

La date à laquelle cette vidéo a été tournée n'est pas connue, mais Abou Bakr al-Baghdadi, chef du «califat» djihadiste autoproclamé en 2014, y déclare que «la bataille pour Baghouz est maintenant terminée», en référence au dernier réduit du groupe terroriste dans l'est de la Syrie, tombé le 23 mars 2019. Il évoque en outre les attentats meurtriers contre des églises et des hôtels de luxe au Sri Lanka qui, assure-t-il, ont été menés en représailles aux pertes infligées à l'Etat islamique à Baghouz. 

L'homme, qui apparaît avec une longue barbe grise qui semble être teinte au henné et se tient assis les jambes croisées sur un coussin, affirme que l'Etat islamique «se vengera» au nom de ses membres tués et que le combat contre l'Occident est «une longue bataille». S'adressant à trois hommes dont les visages ont été floutés, le leader de Daesh promet d'autres actions du groupe terroriste «après cette bataille».

En août 2018, Abou Bakr al-Baghdadi avait appelé ses partisans à poursuivre le «djihad», dans un message diffusé via son agence de propagande Amaq sur la messagerie Telegram. Il s'agissait alors du premier enregistrement qui lui était attribué en près d'un an.

Le chef djihadiste est apparu pour la première et dernière fois en public en 2014 à Mossoul, dans le nord de l'Irak, où il a proclamé le «califat» de Daesh.

Lire aussi : Al-Baghdadi serait en vie et soigné dans un hôpital en Syrie, selon un responsable irakien

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»