A Washington, Florence Parly assure que la France frappera la Syrie de nouveau «si nécessaire»

A Washington, Florence Parly assure que la France frappera la Syrie de nouveau «si nécessaire» © LUDOVIC MARIN Source: AFP
Florence Parly le 20 février 2019 à l'Elysée.

Lors d'un discours au think tank américain «Atlantic Council», basé à Washington, la ministre française des Armées Florence Parly a affirmé que Paris pourrait de nouveau frapper la Syrie «si nécessaire».

La ministre des Armées Florence Parly a assuré, lors d'un discours prononcé le 18 mars depuis Washighton, que la France pourrait de nouveau frapper la Syrie, comme en avril dernier. 

«Quand le président syrien Bachar el-Assad a utilisé des armes chimiques, la France et le Royaume-Uni étaient aux côtés des États-Unis pour mener des frappes de précision sur les installations de fabrication de produits chimiques. Nous le ferons encore si nécessaire», a-t-elle expliqué lors d'un discours sur la «relation américano-française» au sein de l'Atlantic Concil, un think tank destiné à promouvoir la coopération entre les Etats-Unis et l'Europe. 

Le 1er mars, l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) écrivait dans son rapport final sur l'attaque commise en avril 2018 dans la ville de Douma en Syrie avoir des «motifs raisonnables pour penser qu'un agent chimique toxique [contenant de la chlorine] a été utilisé comme arme». Le rapport de l'OIAC, par ailleurs critiqué par Moscou et Damas, ne désigne pas de responsable de l'attaque chimique. 

Dans la nuit du 13 au 14 avril 2018, la France avait mené des frappes avec les États-Unis et le Royaume-Uni sur la Syrie, sous le prétexte d'éliminer des armes chimiques et en représailles de l'attaque chimique présumée à Douma perpétrée une semaine plus tôt et attribuée par ces pays à Damas, ce que la Russie et la Syrie ont toujours démenti. 

Lire aussi : La Syrie et la Russie se félicitent du succès de leur lutte commune contre le terrorisme

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»