Scandale : des lycéens américains font un salut nazi et posent avec une croix gammée

Scandale : des lycéens américains font un salut nazi et posent avec une croix gammée © Capture d'écran Twitter
(Image d'illustration)

Lors d'une fête qu'ils organisaient, des lycéens californiens se sont amusés à poser le bras droit tendu devant une croix gammée constituée de gobelets en plastique. Les photographies ont déclenché un tollé dans leur établissement et dans le pays.

La publication durant le weekend du 2 et 3 mars de plusieurs photogrpahies sur lesquelles on peut voir des élèves d'un lycée de Californie en train de faire le salut nazi à côté d'une croix gammée réalisée avec des gobelets en plastique a provoqué un tollé dans leur établissement, et plus largement dans la société américaine. 

Les photographies auraient été réalisées au cours d'une fête et diffusées sur les réseaux sociaux. «Lorsque j'en ai entendu parler, ça m'a révulsé», explique Martha Fluor, vice-présidente du lycée Newport Harbor de la ville de Newport Beach, à environ 60 kilomètres au sud de Los Angeles. «C'est écœurant de voir des élèves qui reçoivent une éducation de grande qualité se comporter de la sorte», a-t-elle ajouté, assurant que le lycée était en contact avec la police et les autorités locales pour étudier les mesures disciplinaires à prendre. 

Le 4 mars, une demi-douzaine d'élèves ayant pris part à cette fête ont publiquement lu une lettre d'excuses. Selon Martha Fluor, au moins deux des lycéens impliqués dans la mise en scène seraient des lycées juifs. «Ces élèves entendent parler de l'Holocauste dans les journaux, dans leurs livres de classe, mais ce n'est apparemment pas suffisant», regrette-t-elle. «Le défi que nous devons relever, c'est faire prendre conscience aux élèves que leurs actes sont lourds de sens... qu'ils sont blessants», conclut Martha Fluor.

Pour le rabbin Abraham Cooper, l'un des responsables du Centre Simon Wiesenthal de Los Angeles, ce scandale de Newport Beach doit être pris très au sérieux et servir de signal d'alarme. «C'est une insulte aux six millions de Juifs morts dans l'Holocauste», a-t-il expliqué.

Il juge que les lycéens impliqués dans cette mise en scène devraient être suspendus pour prendre conscience de la gravité de leurs actes. «Ce doit être l'occasion d'apprendre, mais il doit aussi y avoir des sanctions. Car sans sanctions, les excuses sonnent toujours creuses», a-t-il précisé.

Lire aussi : Alsace : environ 80 sépultures d'un cimetière juif profanées à Quatzenheim, selon la préfecture

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»