Retrait américain de Syrie : Pompeo rassure Israël sur le soutien des Etats-Unis

- Avec AFP

Retrait américain de Syrie : Pompeo rassure Israël sur le soutien des Etats-Unis© Thomas Coex Source: Reuters
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou serre la main du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo lors d'une réunion au ministère de la Défense à Tel Aviv, en Israël, le 29 avril 2018.

En décidant de retirer ses forces de Syrie, l'administration Trump a semé le trouble parmi les alliés des Etats-Unis. Ce 1er janvier 2019, le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a tenu à réaffirmer le soutien de Washington à Israël.

La décision de Donald Trump de retirer les troupes américaines de Syrie «ne change absolument rien» en termes de soutien à Israël, selon le secrétaire d'Etat Mike Pompeo, qui a réitéré ce 1er janvier 2019 l'«engagement» de Washington «pour la stabilité au Moyen-Orient».

La décision que le président a prise au sujet de la Syrie ne change absolument rien au fait que cette administration travaille aux côtés d'Israël

Mike Pompeo a tenu à rassurer le Premier ministre israélien en personne lors d'une rencontre précédant l'investiture du nouveau président brésilien, Jair Bolsonaro, à laquelle devaient assister les deux hommes. «La décision que le président a prise au sujet de la Syrie ne change absolument rien au fait que cette administration travaille aux côtés d'Israël», a affirmé le secrétaire d'Etat devant des journalistes dans un hôtel de Brasilia.

«Le combat contre le groupe Etat islamique continue, ainsi que notre engagement pour la stabilité du Moyen-Orient et la protection d'Israël, de la même façon qu'avant cette décision», a-t-il ajouté.

Le fait que ce sujet soit abordé en priorité lors de cette rencontre entre Mike Pompeo et Benjamin Netanyahou montre à quel point le retrait des troupes américaines est source d'inquiétude auprès des alliés des Etats-Unis.

«Nous avons beaucoup de choses à discuter. Nous allons parler de l'intense coopération entre Israël et les Etats Unis, et aborder également les questions liées à la décision américaine au sujet de la Syrie», a affirmé le Premier ministre israélien. Pour Benjamin Netanyahou, cette rencontre à Brasilia vise à chercher les moyens «d'intensifier encore plus la coopération en Syrie et partout ailleurs afin de bloquer l'agression iranienne au Moyen-Orient».

Donald Trump a ordonné le 19 décembre le retrait total des soldats américains actuellement déployés dans le Nord de la Syrie. Le chef du Pentagone, Jim Mattis, avait brutalement démissionné à la suite de cette annonce.

Lire aussi : «Un allié se doit d'être fiable» : Macron regrette «très profondément» le retrait américain de Syrie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»