Tout juste vendue aux enchères pour plus d'un million d'euro, une œuvre de Banksy s'auto-détruit

Tout juste vendue aux enchères pour plus d'un million d'euro, une œuvre de Banksy s'auto-détruit© VINCENZO PINTO Source: AFP
La petite fille au ballon réalisé par Banksy

L'une des plus célèbres œuvre de Banksy, «La petite fille au ballon», a glissé hors de son cadre en se faisant découper alors qu'elle venait d'être vendue aux enchères, dans ce qui apparaît être un coup monté de l'artiste.

L'artiste urbain Banksy, dont l'identité, source d'intenses spéculations, demeure à ce jour un mystère, a réalisé une facétie dont il a le secret le 6 octobre. Alors qu'une de ses œuvre la plus connue, La petite fille au ballon, venait de se vendre aux enchères pour plus d'un million d'euros, elle s'est partiellement auto-détruite sous les yeux médusés du public venu assister à la vente dans les locaux de Sotheby's à Londres.

Accrochée sur l'un des murs de la salle de vente, la toile de 101 cm sur 78 cm montrant une petite fille laissant s'envoler un ballon rouge en forme de cœur a glissé hors de son cadre en se faisant découper en fine lamelle par une broyeuse à papier dissimulée dans celui-ci. 

«On dirait qu'on vient de se faire "Bankser"», a déclaré Alex Branczik, un responsable de la maison d'enchères, dans des propos rapportés par Art Newspaper. «Il est sans doute le plus grand artiste urbain britannique et ce soir nous avons vu un petit morceau de son génie», a-t-il commenté. «C'est certainement la première fois dans l'histoire de la vente aux enchères qu'une œuvre d'art se déchiquette automatiquement après être passée sous le marteau», a pour sa part réagi la maison d'enchères.

L'artiste a de son côté publié une photo de sa performance sur son compte Instagram accompagnée d'une légende ironique : «Going, going, gone (S'en va, s'en va, partie).»

Voir cette publication sur Instagram

Going, going, gone...

Une publication partagée par Banksy (@banksy) le

Célèbre pour les graffitis, souvent teintés d’un message politique, qu’il réalise dans les rues, Banksy a notamment dessiné plusieurs œuvres dans le camp de migrants de Calais fin 2015, ou encore sur les murs en ruines des quartiers de Gaza.

Lire aussi : Banksy débarque à Paris et dénonce la politique migratoire de la France avec l'emblème nazi

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter