«Le rêve de Poutine est de démanteler l'UE», affirme Macron. Qu'en pense le président russe ?

«Le rêve de Poutine est de démanteler l'UE», affirme Macron. Qu'en pense le président russe ?© pool new Source: Reuters
Emmanuel Macron et Vladimir Poutine à Saint-Pétersbourg le 25 mai 2018, illustration

Lors d'une interview à la télévision suédoise, Emmanuel Macron a déclaré que malgré un dialogue nécessaire avec la Russie, Vladimir Poutine voulait «démanteler l'UE». Le président russe avait pourtant affirmé le contraire en juin à Moscou.

Lors d'une interview à la chaîne de télévision suédoise SVT le 2 septembre, Emmanuel Macron a affirmé qu'il respectait son homologue russe et a rappelé que le dialogue entre la Russie et la France était «nécessaire» mais selon le chef d'Etat français Vladimir Poutine «rêve», ni plus ni moins, «de démanteler l'Union européenne».

Ce n'est pas notre but de diviser qui que ce soit en Europe. Au contraire, nous voulons une Union européenne unie et prospère

Le maître du Kremlin avait pourtant déclaré exactement le contraire en juin 2018 à Moscou, à la veille d'un déplacement en Autriche. Il avait notamment assuré : «Ce n'est pas notre but de diviser qui que ce soit en Europe. Au contraire, nous voulons une Union européenne unie et prospère, car l'Union européenne est notre plus grand partenaire commercial et économique. Plus il y a de problèmes au sein de l'Union européenne, plus grands sont les risques et les incertitudes pour nous.»

Je respecte Vladimir Poutine et je suis l'un des dirigeants qui dit que nous devons construire une nouvelle architecture de sécurité et de défense avec la Russie

Dans son interview à la télévision suédoise le 2 septembre, Emmanuel Macron a également évoqué le sujet de la défense, soulignant l'importance de la coopération franco-russe dans ce domaine : «Je respecte Vladimir Poutine et je suis l'un des dirigeants qui dit que nous devons construire une nouvelle architecture de sécurité et de défense avec la Russie.» 

Quelle relation Emmanuel Macron veut-il vraiment avec la Russie ?

A Helsinki le 30 août, le président français avait déjà soufflé le chaud et le froid sur les relations entre Paris et Moscou, temporisant sur le sujet de la coopération stratégique, mais insistant sur la nécessité de faire table rase des différends entre les deux nations. «Quand on n’a pas une Europe de la défense et de la sécurité suffisamment forte, ce n’est pas la peine d’aller parler avec des partenaires privilégiés», avait-il déclaré. En même temps, le locataire de l'Elysée notait : «Notre intérêt est d'avoir des partenariats stratégiques, y compris en matière de défense, avec nos voisins les plus proches», en évoquant la relation entre l'UE et la Russie.

Emmanuel Macron avait en outre appelé à «faire l'aggiornamento complet de [la] relation avec la Russie» pour ne pas rester sur «des erreurs ou des incompréhensions des deux dernières décennies».

Quelques jours plus tôt, dans son discours devant les ambassadeurs le 27 août, le président de la République avait encore appelé à «tirer toutes les leçons de la guerre froide», estimant que l'Europe ne pouvait «plus remettre sa sécurité aux seuls Etats-Unis».

Lire aussi : Emmanuel Macron appelle à revoir totalement la relation entre la Russie et l’UE

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter