Israël va construire 400 nouveaux logements dans une colonie cible d'une attaque

- Avec AFP

Israël va construire 400 nouveaux logements dans une colonie cible d'une attaque© Ronen Zvulun Source: Reuters
Une maison en construction dans la colonie israélienne d'Adam, près de Ramallah, en 2010 (illustration)

Israël a annoncé le 27 juillet la construction de centaines de nouveaux logements dans une colonie de Cisjordanie occupée, en riposte à une attaque palestinienne qui a coûté la vie à un Israélien dans cette implantation.

«La meilleure réponse au terrorisme est le renforcement des implantations», a déclaré le 27 juillet sur Twitter le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, en annonçant la construction de 400 logements dans la colonie d'Adam.

La veille, un Palestinien de 17 ans s'était infiltré dans cette colonie près de Ramallah et avait attaqué des Israéliens au couteau, selon l'armée israélienne. L'un d'eux, Yotam Ovadia, âgé de 31 ans, a succombé à ses blessures dans la nuit et deux autres Israéliens ont été blessés. Un des trois Israéliens attaqués a tiré sur le Palestinien, Mohammed Dar Youssef, et l'a tué.

Le matin du 27 juillet, l'armée israélienne a mené un raid dans le village de Kobar (ouest de Ramallah) d'où l'assaillant palestinien était originaire, interrogé des membres de sa famille et suspendu leurs permis de travail. Pendant le raid, des affrontements ont éclaté entre Palestiniens et forces israéliennes, selon un journaliste de l'AFP. Des Palestiniens ont lancé des pierres, des bombes incendiaires et des pneus enflammés vers les soldats qui ont répondu avec des moyens de dispersion anti-émeute, d'après un communiqué de Tsahal. Selon l'agence de presse palestinienne Wafa, trois Palestiniens ont été arrêtés.

Ces dernières années, de nombreuses attaques au couteau contre des Israéliens ont été menées par des Palestiniens que les autorités israéliennes qualifient de «loups solitaires».

En ce qui concerne les colonies israéliennes, elles sont considérées comme illégales aux yeux du droit international. De nombreux pays et l'ONU considèrent que ces constructions sont un obstacle à la paix et à la création d'un Etat palestinien viable coexistant avec Israël.

Lire aussi : Gaza : trois Palestiniens tués sous les bombardements israéliens

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter