Esplanade des Mosquées : violents affrontements entre la police israélienne et les fidèles (VIDEOS)

- Avec AFP

Esplanade des Mosquées : violents affrontements entre la police israélienne et les fidèles (VIDEOS)
Fermeture de la Mosquée al-Aqsa à Jérusalem le 27 juillet 2018, photo ©Ahmad GHARABLI / AFP

La Vieille ville de Jérusalem a été le théâtre d'affrontements entre fidèles musulmans et forces de l'ordre. La police israélienne a tiré sur la foule et procédé à plusieurs arrestations. La Mosquée al-Aqsa a été fermée durant quatre heures.

Ce 27 juillet, la police israélienne a fermé les accès à l'esplanade des Mosquées pendant près de quatre heures, dans la Vieille ville de Jérusalem, à la suite de heurts entre fidèles palestiniens et forces de l'ordre israéliennes après la prière du vendredi.

Les forces de l'ordre israéliennes n'ont pas confirmé la fermeture du site mais affirmé que les heurts avaient éclaté après la prière. «Des émeutiers ont commencé à lancer des feux d'artifice vers la police», a rapporté la police qui a déclaré avoir évacué le site et procédé à des arrestations. Toujours selon la police, certains suspects auraient fui pour se réfugier dans la mosquée Al-Aqsa.

Des images vidéo publiées par le Waqf, l'autorité religieuse musulmane en charge du site, montrent des forces de police israéliennes lancer des grenades lacrymogènes pour disperser des Palestiniens.

L'esplanade des Mosquées, ou mont du Temple pour les juifs, est un point de friction fréquent entre Palestiniens et forces de l'ordre israéliennes. Elle est située à Jérusalem-Est dans la partie palestinienne de la ville sainte, occupée et annexée par Israël. L'ONU n'a jamais reconnu cette annexion.

En juillet 2017, la décision israélienne d'installer des détecteurs de métaux pour contrôler les accès à l'esplanade avait provoqué plusieurs semaines d'émeutes.

A.K.

Lire aussi : A une large majorité, l'ONU condamne Israël pour les violences de Gaza

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter