Une école catholique australienne recouvre la statue suggestive d’un saint avec un enfant

ecole-catholique-australienne-recouvre-statue-tendancieuse© @captures d'écran Daily Mail
La statue commandée par la Blackfriars Priory school avant et après avoir été recouverte d'un voile.

Une école catholique d’Adélaïde en Australie a commandé la statue d'un enfant et d'un saint, involontairement tendancieuse, qui est devenue la risée du web. Elle a dû être recouverte d'un drap noir.

L'école catholique du prieuré de Blackfriars à Adélaïde, capitale de l'Australie-Méridionale, a dû recouvrir d'un voile pudique la statue d’un saint qu’elle avait elle-même fait exécuter par un artiste vietnamien.

Elle représente le saint espagnol Martin de Porres tendant un morceau pain à un enfant. Malheureusement, l’infortunée statue évoque davantage une scène tendancieuse qu'un acte de charité, le quignon malencontreusement placé pouvant ressembler à un pénis.

L’école a dû recouvrir l’oeuvre d’un drap noir pour éviter rires et scandales, mais un peu trop tard : la statue est devenue un phénomène sur internet, la presse locale et nationale faisant également des gorges chaudes de cette bévue.

L’école avait souhaité faire réaliser une statue de ce saint car il représente «le travail infatigable de Saint Martin de Porres, un frère dominicain qui aidait les pauvres et les laissés pour compte au XVIe siècle», selon le principal, Simon Cobiac, cité dans The Guardian.

L’établissement avait passé commande de l’œuvre en mai, mais ne l’avait reçue que la semaine dernière. La direction ne s’était pas imaginé que l’exécution du plan en deux dimensions pourrait rendre l’œuvre suggestive une fois tous ses volumes perceptibles.

«En conséquence de quoi la statue a immédiatement été couverte et un sculpteur local a été mandaté pour la modifier», a annoncé le principal.

La toile s’est aussitôt enflammée, Adélaïde s’attirant les moqueries du monde entier.

Le compte Instagram Shitadelaide a présenté plusieurs réinterprétations de l'oeuvre.

Sur Twitter, une Australienne remarque : «Et dire que les gens pensent qu'Adélaïde est ennuyeuse.»

Un internaute se hasarde à faire des jeux de mots : «Cette école catholique d’Adélaïde a mis en œuvre l’érection de la statue la plus infortunée de tous les temps.»

Tandis qu’un internaute propose une statue alternative, «quelque chose d’innocent comme un gamin avec un bon vieil IPad».

Lire aussi : «Satanisme» ? Des catholiques belges furieux contre une vache crucifiée dans une église (IMAGES)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.